Avalon

Le clan Avalon
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Naagaleshus
Séraphin de sang
Séraphin de sang
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 30
Localisation : Au fond du gouffre
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Dim 7 Jan à 22:13

- Ne me craignez pas, avait il dit en voyant que tous s'étaient raidit, puis il répéta en traduisant sa phrase précédente;
- Je recherche un groupe quelles sont vos motivations ? Légèrement hésitant mais n'ayant plus vraiment le choix il s'avança doucement, il avait les bras le long du corps et il ouvrit les mains pour leur montrer qu'il n'était pas armé, son cœur battait, l’angoisse diffusée par son sang pénétrer son corps un peu plus à chaque secondes, Qu’est ce qui lui avait passé par l’esprit, tous l'observaient cet élan de regard lui faisait un peu tournée la tête mais les regards s’étaient rapidement fixé sur son bras gauche. Il le regarda avec un sorte de mépris mêler de dégoût, puis il susurra une incantation à voix basse et une manche, et un gant apparurent. Le bras couvert il les regarda tour à tour et ajouta ;
- Je me nomme Naagaleshus, je suis arrivé sur cette île il y a quelques jours, dans ce monde qui a mes yeux apparaît désenchanté, je recherche des compagnons de route. Dois-je trouvé en vous des alliés ou des ennemis ?


Dernière édition par le Mar 9 Jan à 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mar 9 Jan à 13:33

Devant les phrases pacifiques de l'inconnu, Demos' prit la parole, jettant un regard apaisant à chacun de ses compagnons.

"Si vous êtes pacifiste ainsi que vous vous êtes présenté à nous, vous n'aurez aucune crainte nous concernant."

Elle fit une légère pause, sondant toujours l'inconnu du regard.
Pas d'un regard méfiant, plutôt d'un regard interrogateur.


* Comment a-t-il pu atterir sur notre île ? en plus il à l'air seul et nullement menaçant *

Elle repris d'un ton plus confidentiel, regardant aux alentours, vers les fourrés et les arbres sur le côté.

"Voilà nous sommes les habitants du village de l'autre côté de l'île. Voici quelques jours maintenant que l'un des notres a découvert un drôle de petit bonhomme aux environs du village."

Elle s'approcha de l'elfe, sans lacher la main de Crow, et lui montra le petit bambin qui souriait sournoisement en sortant sa petite langue fourchue. Le petit émit à l'intention de l'inconnu un sifflement rauque et légèrement agressif.

"Il n'a pas l'air bien méchant ... seulement nous ne pouvons pas le garder." dit-elle en reculant pour éloigner le petit de l'efle.

Après tout personne ne savait de quoi ce petit être était capable, bien qu'il n'ai jamais montré de mauvaises intentions envers le groupe qui l'a receuilli.

"Celà fait une journée et une nuit qui nous marchons maintenant à la recherche de sa famille.
De plus cette partie de l'île nous est inconnue et nous essuyons quelques attaques malvenues ..."


"Par contre mieux vaut ne pas rester ici immobiles trop longtemps car nous sommes à découvert et à la vue de tout ..."

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crow_lander
Vengeur d'Avalon
Vengeur d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 31
Localisation : parti loin d'avalon ....
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mar 9 Jan à 20:08

Oui démosthénia , est la sagesse en personne.... cet endroit est malsain...

Crow commencait a reprendre la marche, mais il se retourna vers l'elfe...

Tu a beaucoup de chance de pouvoir te mouvoir dans cette region de l'ile seul et surtout de t'en sortir sans aucune égratignure... bisarre...

Crow gardait un oeil sur le nouveau venu... il se posait telement de questions sans reponses a son égard... Cet elfe qui sortait de nule par, avec pour seule compagne , un vulgaire baton...

La marche repris de plus belle, crow et se bien aimée en tete....
L'idée d'avoir cet inconu dans le dos ne lui plaisait guère...

* on ne le connait meme pas et il entre directement dans nos rangs... tant pis, ca fera une cible en plus en cas d'attaque ....*

Crow repris le sourrir rapidement, serrant la main de sa dulcinée contre son coeur comme pour lui dire par les gestes qu'il l'aimait tant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naagaleshus
Séraphin de sang
Séraphin de sang
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 30
Localisation : Au fond du gouffre
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mer 10 Jan à 15:03

- Si vous êtes pacifiste ainsi que vous vous êtes présenté à nous, vous n'aurez aucune crainte nous concernant. Dit enfin l’un d’eux. Il regarda l’elfe qui venait de lui adresser la parole . Il resta quelques instants à la fixé, elle était vraiment belle songea t-il, et bleue, elle venait sûrement d’une tribu qui s’étaient fixait près des côtes et qui avait fait de l’eau son élément de prédilection. Il regarda l’homme qu’elle tenait par la main, il semblait moins positivement réceptif à sa venue peu importait pour l’instant.
- Voilà nous sommes les habitants du village de l'autre côté de l'île. Voici quelques jours maintenant que l'un des nôtres a découvert un drôle de petit bonhomme aux environs du village. Continua t-elle. Un enfant. Il ne l’avait pas vu, il écarquilla les yeux. Comment se fait il qu’il ne l’avait pas vu ? La question se bouscula dans sa tête et l‘enfant lui tira la langue, Naagaleshus avait senti les muscles de son visage dessiner un léger sourire. Il repris son souffle et expira, il se sentait un peu essouffler, beaucoup de tension en peu de temps l’avait fatiguer, il les regardait tous un par un, chacun a leur tour pour imprimer leurs visages, il sentait la crainte de chacun dès qu’il posait son regard sur eux, normal pensa t-il, si il avait été à leur place il se sentirait également craintif. Seul l’enfant qu’il regarda à nouveau semblait joyeux, il ne semblait pas être tout a fait dans ce monde, son innocence il pouvait également la ressentir, pourtant le son émit par l’enfant l’avait surpris.
- Il n'a pas l'air bien méchant ... seulement nous ne pouvons pas le garder. Il ne s’était pas tromper après que l’elfe se soit exprimer elle recula l’enfant qu’il regardait encore, ça ne faisait rien pensa t-il. Ils apprendront à lui faire confiance car ses intentions étaient bonnes.
- Cela fait une journée et une nuit que nous marchons maintenant à la recherche de sa famille. Reprit elle, marquant un pose plus légère cette fois elle ajouta ; De plus cette partie de l'île nous est inconnue et nous essuyons quelques attaques malvenues ... Par contre mieux vaut ne pas rester ici immobiles trop longtemps car nous sommes à découvert et à la vue de tout ... fini t-elle.
- Oui démosthénia , est la sagesse en personne.... cet endroit est malsain... Avait dit l’humain qui l’accompagnait en regardant autour de lui comme ci il s’attendait a une attaque de tout les cotés en même temps. Naagaleshus inclina légèrement la tête sur ces mots en signe d’acquiescement, puis il balbutia une incantation et le tissu vert qui formait son long manteau s’éleva et se prolongea en direction de sa tête et forma un capuche, il pensa que cela été de rigueur si il fallait se déplacer furtivement.
- Tu a beaucoup de chance de pouvoir te mouvoir dans cette région de l'île seul et surtout de t'en sortir sans aucunes égratignures... bizarre... dit l’humain qui enlaçait ses doigts avec ceux de l’elfe.
Naagaleshus eu un rictus intérieur ne laissant apparaître qu’un vague sourire. Sans égratignures tout dépend de quel point de vu on se place il avait tout de même un gros écharde dans le bras ironisa t-il dans sa tête puis il dit :
- Effectivement, je pense que nous étions fait pour nous rencontré, Ton Dieu ou bien le mien ou encore le destin appel le comme il te plaira doit vouloir que nous nous rencontrions, à la fin de sa phrase il tourna légèrement la tête, et regarda d’arrière lui pour observer les centaures qui lui semblaient plus intéressent pour le moment. Puis il salua le couple et se dirigea vers la centaure. Je suis navré dit-il, si… je vous ai fait peur tout à l’heure mais c’est la seule idée qui m’est venue à l’esprit pour prendre contacte avec vous. Elle aussi était vraiment agréable à regarder, son regard ténébreux semblait dire gare à toi si tu viens pour me faire du mal. Un beauté qui s’ignore qui à sûrement trop souffert, les plus intéressantes à son goût. Et tous reprirent la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slévas
Flèche d'Avalon
Flèche d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 604
Age : 34
Localisation : Sur les terres d'argent
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mer 10 Jan à 15:51

Je n'avais pas encore pris la parole face à cet inconnu et je ne comptais pas la prendre tout de suite. Je me contentais de l'observer, de l'écouter, d'entendre ce qu'il avait à dire... Aprés tout cela pouvait être une ruse de la part de nos ennemis...

Ennemis...


"pfff"

En avions nous réellement... Mon esprit était un peu confus... Plongé dans mes réflexions, j'en oubliais presque cette nouvelle présence... Je revoyais encore l'image de notre dernier assaillant dans ma tête... Un orc solitaire... Quel pouvez bien être ses projets... Qu'est ce qu'il avait bien pu le motiver pour nous attaquer... Nous étions en superiorité numérique et de plus trés bien équipé... Jamais un orc tout seul n'aurait voulu de ce combat... Non, il devait y avoir une raison tout autre... Une raison qui m'échappait encore... Un lien avec ce nouvel arrivant peut être... Comment pourrais je lui faire confiance alors que tant de choses bizarre se manifeste autour de nous...

Edeyne, toujours installée confortablement sur mon dos, restait elle aussi trés silencieuse... Certainement était elle aussi inquiète par tous ces évènements... Je décidai de basculer mon torse en arriére pour poser ma tête délicatement contre sa poitrine... Une manière de lui faire sentir ma présence dans cette sombre periode....

Puis une odeur vint lentement me pénétrer mes narines, emportée par la brise légère et appaisante... Une odeur pimentée m'ouvrant l'apétit... D'où pouvez elle bien provenir ...? Je scrutai l'horizon... Ma vue était pour le moment bloqué par quelques la légère colline que réalisait notre futur chemin... Peut être derrière ce monticule de terres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ossiria
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
avatar

Nombre de messages : 1277
Age : 31
Localisation : Dans un monde de brumes
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Jeu 11 Jan à 16:08

Ossiria avait gardé le silence. Elle regardait ses compagnons échanger avec l'inconnu. Un magicien... "Pourquoi pas avait-elle pensé" A son grand étonnement, l'elfe avait fait quelques pas vers elle et s'était excusé. La centaure avait levé un sourcil. Peur... Comme si... Elle esquissa un sourire et fit un signe de la main en direction du chemin qui serpentait dans l'horizon.

"Il n'y a pas de mal. Continuons."

Le groupe se remit en marche, et bientôt, les ventres furent assaillis par un fumet. Ossiria porta la main à son ventre qui bredouillait dans son coin une sombre mélopée. Elle regarda discrétement autour d'elle. Non, ce n'était pas une illusion, Slévas semblait avoir sentit lui aussi. Les pas se firent un peu plus pressants, l'espoir d'un acceuil leur permettant d'avancer. Derrière cette colline, là, derrière cette colline. Une maisonée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KeoArt/
crow_lander
Vengeur d'Avalon
Vengeur d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 31
Localisation : parti loin d'avalon ....
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Jeu 11 Jan à 16:35

Les présentations faites, le groupe semblait compter un nouveau membre... Il était temps de reprendre la route et tout le monde était en parfait accord avec cette solution.

Ils se reformèrent quelques peu pour pratiquer l'étroit chemin qui menait a cette coline qui surplombait la prairie, il fallait donc traversser cette derniere...
Les herbes y était d'une taille plus que grande, un bon metre cinquante de haut, épais et touffu, décidement les mauvaises herbes était en reines ici....

*On ne sait meme pas ce qu'il peu bien se cacher la dedans.... *

Ses pensées paranoïaques furent coupées par cette odeure.... celle qui vous fait saliver sans trop savoir pourquoi. Ce doux fumet qui provenait de cette coline métait ses papilles en alertes, léchant, mordillant ses levres il avancait toujours main dans la main suivant silvershield qui était juste devant en tete...

*Qu'est ce qui peu bien sentir aussi bon?? C'est malin j'ai faim maintenant.... *


Cette odeure l'omnibulait totalement.... aussi, il décida de partager cette idée qui lui empéchait de rester concentrer...

Vous avez senti cette drole d'odeure??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Jeu 11 Jan à 16:50

"Oh oui ça sens rudement bon !!!!
En plus j'avoue que j'ai faim ..."


Le soleil était très haut dans le ciel, midi devait être largement passé.
Ils avaient perdu du temps avec cet orc malveillant et avec leur nouvelle rencontre et maintenant tous avaient faim.

La plaine était immense et déjà la troupe en avait passé le sommet. Ils commencaient la descente avec un entrain débordant, attirés par l'odeur alléchante d'un bon repas qui mijotait non loin.


"Regardez là-bas !!!" cria l'elfe.

"Une chaumière !!!"

En y regardant de plus près, tous apercurent une petite maisonnée très rustique, avec une petite cheminée d'où émanait une légère fumée, signe d'un bon repas sur le feu.

A cette vue tous redoublèrent d'energie et se dirigèrent vers la petite maison en bas de la prairie .....

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silvershield
Apprenti Roublard
Apprenti Roublard
avatar

Nombre de messages : 584
Age : 25
Localisation : dans la lune...
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Jeu 11 Jan à 21:43

une chaumière!!!l'espoir fou que ce soit celle du bébé que nous transportons depuis si lontemps...vite effacé...il y avait tant de famille en avalon, ce ne pouvais pas être justement celle là mis a part un fruit du hasard extraordinaire.poussé tout de même par cette espérance, silvershield courut lui aussi vers l'habitation.
d'un coté il espérait que ce soit les parents du petit mais de l'autre il ne savais pas si il avait trés envie de les rencontrer...


"ce serait trop facile..." songea le félys avec amertume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.silvershield.skyblog.com/
Naagaleshus
Séraphin de sang
Séraphin de sang
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 30
Localisation : Au fond du gouffre
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Dim 14 Jan à 1:06

-Regardez là-bas, Une chaumière !!! cria Démosthénia.
Un sobre demeure leur faisait face, bâtie en pierre, et au toit de chaume. Un parfum de nourriture s’échappait de la petite cheminée de pierre. L'odeur enivrait tout le groupe, seulement la prudence était règle d’or sur ces terres. Naagaleshus s’immobilisa en même instant que tout les autres. Il fit quelques pas en avant puis s’immobilisa, il inclina la tête, prit une profonde inspiration, et ferma les yeux. Il reprit une inspiration plus profonde cette fois ci en gardant les yeux fermés. Un vent s’éleva autour de lui. A chaque inspirations le vent s’intensifiait et tournoyé de plus en plus vite autour de lui. Le vent était fort et l’herbe commençait a s’arrachée. Il l’évitait.
- Non ne m’approchez pas ! Dit il calmement, lorsque sens les avoir vu, mais en les ayant senti s’approchaient de lui, ils avaient essayer de le toucher.
A l’instant où il ouvrit les yeux le vent cessa. Un lumière bleuté s’échappait d'eux.
-Je vois cinq personnes à l’intérieur de cette maison. Mais il y a quelque chose d’étrange. On dirait… On dirait… Oh mon Dieu, Je ne ressens plus de vie en leur sein. Ils sont tous morts ! Ces yeux s’éteignaient peu à peu et il se reposa doucement sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ossiria
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
avatar

Nombre de messages : 1277
Age : 31
Localisation : Dans un monde de brumes
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Dim 14 Jan à 16:26

Ossiria avait regardé le nouveau avec des yeux à la fois inquiets et étonnés. Ce vent, cette lueur... De la magie.

"Ils sont tous morts !"

Les pupilles de la centaure se dilatèrent. Le souffle lui manqua, puis se fit haletant. Une chaleur intense s'empara d'elle. Ses membres traissaillirent. Les quelques secondes qui se succédèrent parurent être une éternité. Ossiria leva les yeux en direction de la chaumière, puis, sans trop comprendre, elle prit la galop. Elle se précipita avant de s'arrêter net devant la porte de bois sommairement dégrossi. Un instant, elle hésita. Elle se retourna vers l'elfe et vit en ses yeux la sureté. La guerrière déglutit. La porte fut poussée par ses doigts tremblants.
Un carnage... Du sang. De longues traînées tapissaient le bois des murs de la cahutte. Quelques gouttes marquaient un rythme effrayant en touchant le sol. Ossiria sentait le sang battre dans ses tempes. Abrutie, comme devenue aveugle durant un moment, la vue lui revint peu à peu. Ses sabots trempaient à présent dans une marre de sang. Le sang d'une enfant, étendue là, les yeux encore ouverts. Deux hommes, deux femmes, l'une plus âgée que tous les autres. Certainement l'ancienne de la maisonnée. Les larmes coulaient sur les joues de la guerrière. Elle se remémorait soudain le pacte passé avec les Esprits afin d'éviter que la Mort ne prenne Slévas. Elle avait demandé à ce que Avalon ne connaisse pas la souffrance... Et pourtant... Ces terres nouvelles, ces gens... Traversés de part en part, le sang coulant, les larmes luisant encore sur leurs joues, la peur encore lisible dans les yeux... Ossiria ferma son regard et baissa la tête, serrant les dents. La Mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KeoArt/
crow_lander
Vengeur d'Avalon
Vengeur d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 31
Localisation : parti loin d'avalon ....
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Dim 14 Jan à 17:36

Crow fut le second à arriver, devenant ainsi temoin de cette scène horrible...
En effet, cinq corps mutilés gisaient au sol de l'unique piece qui constituait la chaumiere... Le sang abondait, et cette odeur..... à vomir. Ils devaient encore etre vivant, ou plutot, ils sont mort il y a au moins trois jours.


* Cela n'a pas été fait proprement... Aucun professionnalisme..... *

Ils ne sont pas morts de la main d'un homme, je suis persuadé...
En tout cas ils ont du beaucoup souffrir vu leurs blessures, il ne sont pas mort tout de suite, au contraire, ils se sont vus mourrir.... Seule la petite est morte rapidement...

*Mais qu'est ce qui a bien pu provoquer de tels entailles dans leurs chaires? C'est si large .... et si mal tranché.... *

Crow ne souhaita pas rester plus longtemps dans la piece... En croisant ossiria qui semblait figée, il la regarda d'un air désolé et arrivant à sa hauteur lui tapota l'épaule comme pour la réconforter...

Attendant le reste du groupe, crow cherchait des traces qui auraient pu donner des renseignements sur la nature du, ou des agresseurs....
C'est seulement lorsque les autres arrivèrent qu'il vu cette touffe de poils acrochés au gonds de la porte.... Un poils brun, épais et long....
Il penssa tout de suite à une créature en particulier.... mais préféra intercépter démos pour essayer de la disuader d'entrer la dedans....


Dernière édition par le Dim 14 Jan à 22:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naagaleshus
Séraphin de sang
Séraphin de sang
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 30
Localisation : Au fond du gouffre
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Dim 14 Jan à 22:28

La centaure avait couru aussi vite que l’éclair, c’était incroyable, comme ci elle pouvait ou voulait arriver à temps pour les sauver. Elle avait hésité à entrer et l’avait regardé lui, pourquoi ? A cet instant ça n’avait pas d’importance.
L’humain capuchonné arriva en second. Puis Naagaleshus se mis à courir lui aussi vers cette maison, domaine de la Mort à présent. Lorsqu’il arriva il pensa au mot boucherie. Ces pauvres gens qui étaient ils ? Leur bourreau ne s’était pas soucié de savoir cela. Un enfant, une petite fille, au visage si doux, elle serait devenue une femme superbe, d’un grande beauté et d’une grâce délicate.
Devant l’horreur réelle d’une telle précision, il était claire que ce qui les avait tués, l'avait fait d'une très grande violence. Comme pour ne leur laisser aucune chance, ça n'aurait pas étonné Naagaleshus que cet immonde créature se soit délecté du spectacle de leur morts. La pièce était en vrac, vu la position de la mère, elle avait sûrement essayé de protéger sa fille mais des marques sur le sol semblait aussi donner l’impression que cette femme avait essayé d’empêcher cet chose de l’emporter. Un animal, quelque chose de bestiale d’aveugler par le sang, à l’appétit décuplé, qu’est ce que cela pouvait être ? Pourquoi ne l’avait il pas emportée après les avoir tous tué ?
Il vit l’humain sortir et tapoter l’épaule de la centaure, il la regarda lui aussi, une triste rage s’échappait de son doux regard. Il s’approcha d’elle et lui releva doucement le menton, sans dire un mot il lui sourit d’un air désespérément réconfortant. Et tendit la main vers l’extérieure pour l’inviter à sortir.
- Laissez nous faire un peu de ménage et laver les corps, rester près de l’enfant vous serez mieux le protéger que moi dit-il d’une voix basse et suave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Lun 15 Jan à 12:02

Ossiria, Crow et Naagaleschus ressortirent tous trois de la petite maison.
Demos' n'avait pas pu courrir aussi vite qu'eux, l'enfant qu'elle portait dans ses bras l'en empèchant.

Une fois arivée à leur hauteur, la douce elfe sentit que quelquechose n'allait pas ...
Déjà Crow venait vers elle, l'empéchant d'entrer dans la batisse, le regard froid et quelque peu dégouté. Dans ses yeux elle lut toute l'horreur qu'il venait de voir.
Elle stoppa sa marche à quelques mètres de là, les yeux écarquillés et recula, lentement, comme hypnotisée par l'horreur, sans tenir compte de là où elle posait ses pieds.


"Que ... ?!?!"

Elle tenta de dire quelquechose, les yeux aux bords des larmes, puis croisa le regard vide d'Ossiria.
A cet instant tous ses membres se crispèrent ... dégoutée par cette barbarie, elle reculait toujours, hochant négativement la tête.


* Comment peut-on faire ça ?!?!
Comment des êtres vils pouvaient-ils donner la mort ?!?!
Sans pitié ... sans remords ...
Honte sur eux !!!*

Cet à cet instant que l'enfant à la langue fourchue se mit à pleurer comme il n'avait jamais pleuré jusqu'alors. Des pleurs mélangés à des hoquets de terreur, des pleurs non retenus et bruyants.
Demos' tenta de le calmer en vain.
Elle tentait toujours d'effacer ces images qu'elle avait vu dans leurs yeux.

Un pas en arrière ...

* Ne reste pas là *
Deux pas ...
* Et ces cris !!! Arrete de pleurer !!! *
Trois pas ...
"Chuuuuut"
Un pas de trop ... elle chuta lourdement en arrière, n'ayant pas vu le tronc d'arbre coupé derrière elle.

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silvershield
Apprenti Roublard
Apprenti Roublard
avatar

Nombre de messages : 584
Age : 25
Localisation : dans la lune...
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Jeu 18 Jan à 19:44

silver entra dans la maison avec une expression sereine mais a l'intant ou il prit conscience du contenu de la chaumière, tout se it a tourner autours de lui...du sang...des morts....la mort...
il tomba a genoux...et plongea les mains dans une flaque de sang, comme pour se convaincre de la réalité de la scène, il regarda ses mains: le sang n'avait pas disparu...une longue plainte s'éleva de la bouche du félys tandis qu'il se remémorait la destruction de sa ville, les deux scènes était identiques....
le félys se releva et s'appuya sur un mur pour ne pas tomber...il murmura une prière en son langage pour le salut des morts et sortit de l'habitation pour rejoindre démos qui essaiyait de calmer le bébé


"moi j'aurait été incalmable à sa place" pensa t'il, dégouté par cet acte immonde qu'était le meurtre...


Dernière édition par le Mer 31 Jan à 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.silvershield.skyblog.com/
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Jeu 25 Jan à 14:04

Après sa chute, Demos' releva le buste péniblement pour se trouver en position assise, l'enfant pleurant dans les bras. Toujours dans la même position, elle tentait de ne plus penser aux images choquantes qui étaient venues à son esprit et calmait dans le même temps l'enfant en le bercant de gauche à droite, tout contre sa poitrine.

Le regard de l'elfe était vide et ses yeux étaient tristes.
Au bout de quelques instants, elle repris ses esprits et posa son regard sur ce qui l'avait fait chuté. Ce qu'elle avait pris pour une souche d'arbre était en fait un corps inerte, allongé sur le sol. Elle regarda un peu plus précisement ce corps sans s'en approcher davantage.
Une femme ... hideuse ... le visage très ridé et très pâle ... les yeux clos ... les cheveux complétement décoiffés ... vétue de haillons ... morte ?
Elle ne savait dire s'il s'agissait d'un cadavre.

Elle se glissa à quelques centimètres du corps, rampant par la même occasion.
L'enfant s'était tu.
Elle détailla les détails du visage de la femme, descendant les yeux vers le cou parcouru de nombreuses rides et descendi le regard vers sa poitrine qui bougeait lentement, très lentement, de haut en bas.
Elle vivait !!!!!!!!!

Demos' posa l'enfant à ses côtés et alla se pencher au dessus de la vieille femme pour être sûre qu'elle respirait bien.
C'est à ce moment précis que la femme ouvrit les yeux d'un bond et qu'elle ouvrit la bouche dans un râle affreux.
Demos', saisie par ce réveil inattendu, ne put retenir un petit cri de peur !!! Elle se recula du corps mais la femme l'attrappa par les épaules et, de ces ongles griffus, la maintenait très fermement.


"L'en ... fant .... !!!" s'écria-t-elle dans un espèce de râle d'agonie.

"Vous avez ... l'enfant !!!!!!"

Demos' se débattait mais en vain. La femme avait une energie incroyable, griffant les épaules de l'elfe, tant elle serrait son étreinte.

"Donnez le moi !!!!!!!!" ordonna-t-elle la secouant de plus en plus fort.

"Je dois le tuer l'enfant de la honte !!!!!
Vous l'avez et vous serez tous maudits !!!!!
Tuez le de suite ou ils vous tuerons !!! Ils le cherchent !!!"


Demos' se débattait toujours, tentant de se libérer de cette étreinte malsaine.
L'enfant hurlait à présent.
Mais que disait cette femme mourrante ?!?!
L'elfe dû détourner la tête quelques secondes, horrifiée par l'odeur de mort qui se dégageait de celle qui la tenait fermement.

Soudain la femme lacha prise, envoyant Demos' valser sur le côté tant elle se débattait.
Son corps s'affaissa, tombant d'un coup d'un seul, morte ...

Demos' à terre regardait horrifiée ce cadavre. Elle respirait rapidement de façon saccadée, ses cheveux recouvrant une grande partie de son visage et ses yeux grands ouverts de stupeur.

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île


Dernière édition par le Ven 26 Jan à 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crow_lander
Vengeur d'Avalon
Vengeur d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 31
Localisation : parti loin d'avalon ....
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Jeu 25 Jan à 15:43

Crow, ne savait plus trop où donner de la tete....
Réconforter ceux qui avait été temoin de ce massacre sanglant?
Ou empecher les ames sensibles voir ça ?

Silver eu le droit aussi a cette atteinte au moral...

C'est seulement a cet instant qu'il vu demosthenia au loin, trebucher sur une masse non identifiable....
Il commenca sa s'approcher d'un pas hatif pour s'assurer qu'il s'agissait d'une chute bénigne... Il n'eu le temps de faire seulement 4 ou 5 pas qu'il vu cette masse se mouvoir et lui attraper l'épaule...
C'est ce petit cri de terreur qu'elle laissa échapper qui le fit tressaillir. Il pris cette fois si un pas de course des plus athlétique, enjambant rapidement les hautes herbes et quelques terrains difficiles pour arriver au plus vite...
Il était déja trop tard pour agir, c'était déja fini...
Il découvrit le corp d'une vielle femme ridée la bouche ouverte, elle venait de rendre son dernier souffle.

Sans se poser de questions, il s'approcha de demosthenia pour voir si elle n'était pas blessée. A premiere vue, elle n'avait que de simple égratignures sur l'épaule, sa respiration indiquait qu'elle venait d'etre fortement surprise par ce qui était arrivé...

Calmement, comme pour la rassurer, il lui demanda doucement :


Est ce que ca va? c'est rien... ne t'inquiete pas ca vas aller...

Il se voulait rassurant car ce n'était pas la premiere fois qu'elle avait a faire face a des situations de ce genre...Il voulait la calmer et lui faire baisser son adrénaline.... Crow se sentait si impuissant face a ces évènements....

* Pourquoi est tu toujours a l'ouest quand tu devrai etre proche d'elle ?*

Une chose est sure, dès que l'on rentrera, je m'occuperais de toi, je ne te lacherais pas.... je ne supporterais pas de te perdre une deuxieme fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ossiria
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
avatar

Nombre de messages : 1277
Age : 31
Localisation : Dans un monde de brumes
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Sam 27 Jan à 13:52

La vieille était vivante... Et ses mots, ses râles de souffrance. L'enfant, cet être si étrange. Ossiria avait posé les yeux dessus alors que la femme en maudissait l'existence. Il riait, insouciant, lui. Il ne devait pas comprendre, il ne se rendait compte de rien. C'était la petite étendue au sol qui hypnotisait la centaure. Les flammes du feu dansaient, faisant luir les flots secs de ses joues. Cette fillette, si faible... Une nappe était encore sur un lit, en chiffon. Surement cette femme, là, la reprisait-elle. Ossiria s'en saisit, et la posa délicatement sur le petit corps inerte.

*Ne regarde plus ce spectacle...*

Les sourcils froncés pour ne pas succomber à des sentiments qui auraient pu la surpasser, Ossiria regarda autour d'elle. La vieille avait expulsé son dernier souffle, sans que la guerrière n'ait eu le moindre geste de compassion, le moindre geste humain. Ce n'était pas dans son habitude, ce n'était pas elle. Elle le savait, mais elle n'y pouvait rien, c'était plus fort que tout. Un pelle, une pioche. Sur le mur, là, elles semblaient attendre leur monstreuse besogne. Le plancher craqua. Les sabots se déplacèrent, et dans un geste vif, dont la rage aurait dû être dissimulée, les outils furent détachés de leurs clous rouillés.

"Nous devons leur donner une sépulture digne de ce nom"

C'était comme irréel. La centaure ne commandait pas son corps, elle ne faisait que suivre une sorte de force qui la guidait. Dans sa tête, tout se bousculait. Il fallait... Il fallait des bûchers... Placés au-dessus des fosses qui recevraient ensuite les cendre et les restes que le feu n'aurait pas assez endommagés. Il fallait... Il le fallait, qu'importe qui ils étaient, ce qu'ils avaient pu faire durant leur vie.
La centaure se dirigea vers la sortie, et, sans mot, elle se rendit dans la plaine qui faisait face à la cahutte. Là, le souffle court, elle commença à creuser. Elle ne réalisa pas si ses compagnons l'avaient rejointe ou non. Elle s'en fichait. Seul le visage de l'innocente paraissait devant son regard vide. Un trou, deux trous, trois trous... Puis les branches qui s'élevaient au-dessus. Solides, craquantes sous l'action du feu qui à présent en dévorait les moindres parcelles. Les corps s'embrasaient, accompagnés de fleurs et de fruits, offrandes aux morts. Les cendres tombaient peu à peu dans la terre. Le ciel se parsemait d'étoiles. Le feu, toujours présent, témoin éternel des désastres... Ses lueurs se reflétaient dans les pupilles de la centaure. Et alors que le soleil finissait sa course, les dernières flamèches s'éteignaient. Ossiria passa au-dessus de chacune des tombes, déposant à chaque fois une fleur cueillie dans les parages. Tout ce temps, elle était restée debout. Tout ce temps, elle avait regardé sans mot les bûchers crépiter. Elle était faible, sans pouvoir. Elle n'avait pas pu protéger ces âmes. Son regard se perdit dans le vague avant de se figer dans celui du petit. Et un sentiment de haine emplit la guerrière. Lui, qui était-il donc, cet être, pour provoquer autant de catastrophes ?! C'était sa faute. Sa faute à lui. Mais dans ce délire sournois d'une âme chacelante, une voix murmurait à Ossiria que le calme devait être gardé. Lui aussi était un innocent...
La fatigue tomba, abasourdante, tirant sur des paupières salies par la suie. Les yeux brillants de douleur tant morale que physique, la centaure se tourna vers la maisonnée. La porte avait été scellée. C'était mieux ainsi... L'odeur de la chair brûlée persistant dans sa gorge, Ossiria partit plus loin, dans la forêt, sans trop réfléchir. Elle voulait à présent fuir, pour aller où ? Qu'importe ! Loin ! Loin d'ici ! Loin de cette Mort affreuse et nauséabonde. Et la Lune, fidèle amie la regardait, toujours ce sourire énigmatique à la bouche, toujours ces yeux pleins de bonté. Mais pourtant, un long frisson parcourait son échine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KeoArt/
Naagaleshus
Séraphin de sang
Séraphin de sang
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 30
Localisation : Au fond du gouffre
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Sam 27 Jan à 23:30

Ossiria l’avait inquiété tout la journée, cette guerrière forte, semblait être dans une mauvaise période. Elle s’était obligée à des taches qui lui torturé l’esprit. Il l’avait regardé pendant toute la journée mais cette fois s’était trop ! Il la rejoignit sans réfléchir la regarda dans les yeux, ce qu’elle était belle elle aussi, puis il la serra dans ses bras juste pour la réconforter, juste pour lui dire je suis là et je ne t’abandonne pas .
Ne t’en fait pas je suis là, je resterai là pour toi. Lui avait il dit en la regardant droit dans les yeux. Tout ira bien maintenant je te le promet. Enchérie t-il. Nous trouverons ces monstres et nous feront honneur à ces gens. Il lui ferma délicatement les yeux et posa sa main sur son front puis il murmura quelques mots, et une lumière salvatrice s'echappa de ses mains. Son sort d’apaisement fonctionnait il sentait les muscles du bras de la centaure se décontractés, tout son corps fesait de même. Puis il plaqua sa deuxième main sur la nuque. Il sentait son parfum à présent, ses cheveux dansaient légèrement grâce au vent de mana, sous cette lumière sa peau paraissait encore plus douce. Il observait ses lèvres, il les fixait à présent, une envie le parcouru, il s’était rapprochait d’elles sans, sans être aperçu lorsqu’il en pris conscience il détourna la visage. Puis il retira lentement ses mains et demanda : Est ce que ça va mieux ?
Il se retourna fit quelques mouvements de la main, des grosses pierres se potitionnaires en rond. Il dirigea sa main vers la forêt sans même regarder et des morceaux de bois levitaient et virent se déposer dans le cercle de pierre, pui il articula une formule et du feu apparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mar 30 Jan à 11:35

Toujours aussi hagarde, l'elfette avait remonté ses jambes à son cou et se balançait d'avant en arrière, lentement.

"Mais c'est quoi tout ça ?!?!?!"

Elle n'avait même pas entendu Crow s'approcher. Dans sa tête toujours la même question qui revenait inlassablement :

"Mais c'est quoi tout ça ?!?!?!"

"Est ce que ca va? c'est rien... ne t'inquiete pas ca vas aller..."

A ces mots Demos' sortit légèrement de sa torpeur, tournant ses grands yeux vers celui qui venait de prononcer cette phrase ... Crow ...
Comment ça ??? c'est rien ??? pensa-t-elle !!!!!!
Non ca n'est pas rien !!!!!

"Mais c'est quoi tout ça ?!?!?!"

Elle voulut dire quelquechose, prononcer un mot mais elle ne put que sortir un hoquet d'effroi. Elle voulait pleurer ... pleurer toutes les larmes de son corps ... mais ses joues restaient sèches ... seul son coeur et son corps pleuraient.
Son regard se posa sur son aimé qui se tenait agenouillé à côté d'elle, la regardant d'un air protecteur ... il était si prévenant avec elle ... si beau ... si ...


"Mais c'est quoi tout ça ?!?!?!"

S'en était trop ... Sans réfléchir plus longtemps elle se glissa jusque lui et lui enserra le torse de ses bras, nichant sa tête au creu de sa poitrine et le serrant très fort.

"Mais c'est quoi tout ça ?!?!?!"
"Mais c'est quoi tout ça ?!?!?!"

"Mais c'est quoi tout ça ?!?!?!" dit-elle d'une voix faible, sans s'en rendre compte, le visage enfoui dans la veste de Crow.

Déjà le soir revenait, à quelques mètres de là un feu avait été allumé. Demos' sentait qu'Ossiria n'allait pas bien non plus ... elle avait dû s'aquitter d'une lourde besogne, trop lourde pour une seule personne. Son coeur à elle aussi était bien trop lourd ...

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ossiria
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
avatar

Nombre de messages : 1277
Age : 31
Localisation : Dans un monde de brumes
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mar 30 Jan à 14:40

Un mouvement à son côté lui fit tourner la tête. Naagaleshus l'avait rejointe. Que voulait-il ? Elle ne le connaissait que depuis une journée à peine. En d'autres circonstances, elle aurait parlé aimablement avec. Avant, elle aurait ri, proposé à boire dès le début, tourné de ci de là, comme une enfant. Avant... Un regret crispa son coeur. Elle sourit faiblement. N'était-ce pas les bras de cet elfe qui se refermaient autour d'elle ? Comment osait-il ?! Jamais personne ne l'avait approchée à ce point ! Les lames auraient tinté, elles l'auraient fait se tenir à distance. Homme, arrière !... Mais ici... La lassitude, la douleur, la fatigue ne lui donnèrent pas la force de réagir. Un souffle de mana l'entoura. De la mana... La mage... Ossiria... Oui, c'était comme à ce moment là, cet adieu... Ses muscles cessèrent de se tendre. Ils acceptèrent ce que la tête continuait à refuser.

"Est ce que ça va mieux ?"
*Non*, criait l'esprit de la centaure. Un maigre sourire fit office de réponse positive. Il faisait de son mieux. C'était une touchante action. Mais s'il parvenait à calmer le corps... Il n'en était pas de même pour les tourments.
Des flammes crépitèrent. Ossiria retint un mouvement de la main. La Lune continuait son ascension, tournant sans cesse dans un ciel d'une noirceur improbable. C'était le regard fermé de la centaure qui lui donnait cette apparence au monde. Un silence pesant plombait l'ambiance du campement. Avalon était loin de tout cela en temps normal. Le village côtier du moins... Peut-être Ossiria avait-elle eut jusqu'à présent une vue réduite du monde qui l'entourait réellement. Peut-être... Et maintenant, cette réalité l'assomait, lui frappant l'échine avec rudesse. Elle ployait. Elle se sentait faiblir. Car elle ne voulait pas se l'avouer, mais à présent elle devait l'accepter : son innocence l'avait peu à peu quittée. Elle qui avait frôlé les plages de l'île avec le coeur empli de sérénité et de joie de vivre, d'espoir et de détermination... Elle qui avait cru en la possibilité d'un monde meilleur... A présent, elle doutait. Depuis plusieurs mois, le destin l'avait mise à rude épreuve. Elle avait appris que son enfance était un souvenir, et qu'elle empreintait le chemin caillouteux de l'expérience.
Elle soupirait doucement, chassant de temps à autre quelques papillons de nuit qui venaient se perdre dans ses mèches, éblouis par les flammes . Perdus... Tout comme elle. Et machinalement, la guerrière regardait ses compagnons d'aventure. Eux aussi souffraient.

*Si seulement je ne les avais pas fait venir ici... Si j'avais laissé la légende à sa place, loin de nous, alors ils ne souffriraient pas ainsi... Et ces gens seraient encore en vie... Avalon aurait dû rester dans ses brumes, hors de portée...*

Et la vision du regard vide de la fillette continuait à hanter son esprit. Ce regard avait été le sien dans une autre vie. Ossiria... Elle aurait voulu se nicher au creux de l'épaule de la mage. En vérité, elle seule avait su la calmer un jour. Mais elle était repartie dans son temps, loin de la centaure devenue plus mature. Elle avait mené sa quête à sa fin... Et avait abandonné une guerrière qui, les larmes aux yeux, revoyait encore et toujours des images passées. Ele était censée ne plus souffrir, elle était censée avoir accepté tout cela, mais pourtant, elle doutait. Elle ne cessait de douter de tout, du monde, des gens, d'elle-même. Ce doute perpétuel la rongeait. Elle le laissait faire. Elle s'abandonnait à cette souffrance vicieuse qui la dévorait de l'intérieur, ne laissant aucune trace transparaître, cachée, terrée.
La nuit bien entamée continuait de s'écouler, porteuse d'espoirs. Espoirs que tout ceci n'était que mauvais songes, et que le réveil balaierait ces images de mort. Mais pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KeoArt/
crow_lander
Vengeur d'Avalon
Vengeur d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 31
Localisation : parti loin d'avalon ....
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mar 30 Jan à 17:25

Démos reprenait doucement ses esprits, réalisant peu a peu ce qui s'était passé, l'horreure dans laquelle avalon venait d'etre plongée....

C'est alors qu'ossira commenca a raprocher les corps des defunts au loin et a préparer rapidement un hotel de fortune comme pour y celebrer un bucher funéraire....
Elle semblait bien seule, perdue dans ses tourments.... C'est comme si elle était hypnotisée par ce quelle réalisait tout en en étant dégoutée. On aurais cru qu'elle voulait deumeurer seule a effectuer l'incinération des corps....
De toute facon, crow ne souhaitait en aucun cas y participer, lui qui connaissait la mort, il n'en était pas pour autant attiré... les cimetieres, les mises en biere, toute ces cérémonies morbides n'avaient aucun intéret selon lui....

Quelques instants apres les premiere flammes, naagaleshus vint s'approcher d'ossi.... il la pris dans ces bras, crow n'en coyait pas ses yeux.... un petit vent de mana tres lumineux parvenait presque jusqu'ici...

Il la gardait dans ces bras, cette petite elfe apeurée, atristée.... Celle a qui il devait faire preuve de plus d'attention....

Le groupe expeditionaire s'était pour la premiere fois éclaté.... Il fallait pourant se ressaisir, se reformer et mettre de coté cette mésaventure....

Démosthénia qui était toute tremblante ne tennait a peine sur ses fines jambes.... Il la pris dans ses bras, la portant comme s'il sagissait d'une mariée et commenca la "récolte des ames perdues" allant voir tout ses compagnons qui semblaient en difficulté, essayant de leur apporter réconfort et courrage....

Apres quelques minutes, crow avait déja recomposé une petite armée, fiere et forte... capable de braver nimporte quel danger comme elle avait su le faire jusqu'a présent....

Seul ossiria et naagaleshus restaient au loin a comptempler les corps incandescents ... Il ne restait plus que eux...

Crow semblait comprendre le mal d'ossi.... Elle qui défendait cette ile de tout mal.... vennait de voire la dure réalité en face. Elle qui s'était battue pour qu'avalon soit un havre de paix venait de comprendre que son combat n'était pas sans failles...

Crow s'approcha efin d'eux....

Ossiria, Nous devons y aller.... Ils ont eu leurs funerailles dans les règles. On ne peux pas continuer a nous apitoyer sur leur sort. Je comprend que ce qui s'est passé ici n'aurais jamais du arriver... pas sur ces terres, pas en avalon.... Mais il ne faut surtout pas nous laisser aller...Reprenons la route et restons soudés. C'est ensembles que nous pourrons faire quelque chose pour que cette violence ne reste pas sans punition...
Ossira, reprend toi ! et pense a tout ce que tu a réussi a faire de cette ile... pense a ce petit village que nous avons quitté il y a plusieurs jours maintenant, et regarde a quel point il y fait bon vivre, tout y est paisible.... C'est TON combat ca... ce n'est pas vain ....

C'est avec un oeil rempli de compation mais aussi avec un ton tres instistant que crow lui parlait... Sa volonté a réunir le groupe d'aventurier qu'il n'avait jamais eu le poussait a agir de la sorte....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naagaleshus
Séraphin de sang
Séraphin de sang
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 30
Localisation : Au fond du gouffre
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mar 30 Jan à 19:14

Crow avait bien parlé, bien qu’il ne venait tout juste d’arrivé Naagaleshus comprenais la gravité de la situation. Il avait le temps de s’accoutumer de ces lieux mais ce qui ne pouvait prendre racines c’était la punition qu’ils devaient tous infliger aux auteurs de ses crimes abominables. Justice devait leur être rendu.
- Il a raison nous ne pouvons pas nous détruire a veillé ces morts éternellement nous devons retrouver les auteurs de ses crimes et les punir ! Non pas seulement pour eux mais pour la sécurité de tous ceux que l’on aime. Nous devons partager ce que nous avons trouvé ou bien constater sur les lieux du crime. Pour ma part lorsque j’étais dans la maison j’ai remarqué des traces de griffes sur le sol et la femme semblait vouloir protéger la fille, comme ci ces ou ce monstre voulait l’emporter. Dans quel but ? Il y a de nombreuses zones d’ombres à éclaircir. dit il
Les autres vinrent se réchauffer près du feu et le groupe semblait de nouveau se reformé, ils étaient déterminé a retrouvé l’auteur de cette abomination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ossiria
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
Trinqueuse née, poivrote... et guerrière
avatar

Nombre de messages : 1277
Age : 31
Localisation : Dans un monde de brumes
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mar 30 Jan à 22:33

Une voix lointaine tout d'abord :

"Ossiria, Nous devons y aller.... Ils ont eu leurs funérailles dans les règles. On ne peut pas continuer à nous apitoyer sur leur sort."

Celle de Crow. Perdue dans ce monde ténébreux. Ossiria entendait son souffle. Elle le regarda, hagarde. Elle n'avait même pas remarqué son approche. Il était solide, sûr de lui. Dans ses yeux, elle lisait la détermination. Il ne se laissait pas abattre. Pourtant, lui aussi avait été touché par ce spectacle... Elle le savait.

"Mais il ne faut surtout pas nous laisser aller...Reprenons la route et restons soudés. C'est ensemble que nous pourrons faire quelque chose pour que cette violence ne reste pas sans punition..."

Reprendre la route ? Pour aller où ? Suivre les traces de sang ? Suivre les massacres, les fumées qui dessineraient leurs contours cendrés dans l'azur du ciel ? Pourquoi faire ? Pour cet enfant, là ? Pour cette Chose qui semait la zizanie ? Et si l'on fermait les yeux ? Si l'on oubliait tout ? Si l'on laissait le Destin se chargeait du sort de cet être ? Si elle retournait là-bas, se faire bercer par le son des vagues ? Ingénue, vierge de tout tourment. Ces questions l'obsédaient.

"Ossira, reprend toi !"
*Pourquoi ?!*

Ses yeux restaient vides, mais la voix se faisait de plus en plus insistante. Persistant en échos secoués, elle redoublait de vigueur.

"et pense a tout ce que tu as réussi à faire de cette île... pense à ce petit village que nous avons quitté il y a plusieurs jours maintenant, et regarde à quel point il y fait bon vivre, tout y est paisible.... C'est TON combat ca... ce n'est pas vain ...."

Il y croyait lui. Oui. Il était déterminé. Avalon... Ce fut un rêve. Le rêve d'une Selenite lassait des combats qui se tramaient sur les terres lunaires. Elle était partie, ravalant ses larmes et ses cris. Elle avait erré, la rage au coeur, cherchant un peu de tranquillité, voulant s'effacer du monde. Puis cette île était apparue, de l'autre côté de la mer. Cette mer dans laquelle batiffolaient quelques dauphins. Leurs cris résonnaient encore et toujours dans sa tête. Ils l'avaient appelé à les suivre. Et le vent, semblant les soutenir, l'avait encadrée de son souffle. Il l'avait poussée vers Avalon. Les signes de la Nature étaient religion pour elle. Quiconque savait les entendre pouvait tout comprendre. Elle avait accosté. Les ruelles pavées l'avaient accueillies, curieuses. Les fleurs colorées au lourds parfums s'étaient penchées sur elle, comme interrogatives. Une étrangère ? En ces terres ? Vaïel... Il lui avait ouvert les bras. Il l'avait enlacée un jour, pleurant presque de voir son calvaire toucher à sa fin. "Je te laisse Avalon... prends soin de cette demoiselle. Elle est forte et fragile à la fois..."... Avalon... Amour d'une vie d'Ancien. Amour d'une vie de centaure. La guerrière avait brandi son épée et juré de veiller sur le calme de l'île... A présent...
Mais elle l'avait juré ! Elle se devait de continuer ! Elle en avait fait la promesse ! A lui, à celui qui l'avait comprise et regardée avec bienveillance. Son ami.

"Il a raison nous ne pouvons pas nous détruire à veiller ces morts éternellement nous devons retrouver les auteurs de ces crimes et les punir !"

Les voix se faisaient de plus en plus claires. La centaure reprenait enfin ses esprits.

"Pour ma part lorsque j’étais dans la maison j’ai remarqué des traces de griffes sur le sol et la femme semblait vouloir protéger la fille, comme ci ces ou ce monstre voulait l’emporter. Dans quel but ? Il y a de nombreuses zones d’ombres à éclaircir."

Un mal de crâne. Sa tête semblait prête à exploser. Tandis que l'elfe parlait, la centaure se leva, titubante. Elle fit quelques pas mal assurés. Puis d'autres encore. Elle... Elle allait... Elle accéléra la cadence. Il falait s'éloigner, ne pas montrer cela aux autres. Plus loin, près de la rivière, en contre-bas, Ossiria vomit. Suffoquée, animée de soubresauts, elle cracha cette rancoeur et cette rage qu'elle avait désespéremment tenté de retenir, en vain. Il fallait se libérer. Et elle le faisait, là. Ils avaient raison. Elle se devait de continuer. Ne pas fléchir. Continuer, toujours. Redresser la tête. Foncer dans les rangs ennemis. Eux qui osaient souiller Avalon ! Ils s'en repentiraient ! Un hoquet. Un son rauque. La terre s'imbibait peu à peu des restes d'un repas passé. Elle avait déjà sacrifié une partie d'elle-même. Elle recommencerait. Toujours. Encore et toujours, sans jamais s'arrêter s'il le fallait. Pour cette terre qui l'avait accueillie. Pour cette île qui l'avait acceptée. Elle combattrait. L'honneur d'un passé glorieux attendait d'être défendu. Quelques mèches collaient à son front empli de sueur. Comme en transe, la guerrière pleurait, tremblait. Elle resta ainsi. Elle avait besoin de se ressourcer, de se calmer, de ne plus penser à rien. Elle fit quelques pas afin de quitter cet endroit souillé. Elle passa ses mains dans l'eau limpide du ruisseau et bu quelques gorgées, recrachant souvent la moitié. Elle contempla un moment les reflets lunaires sur la surface mouvante de l'eau. Elle s'approcha d'un grand arbre qui trônait là. Son écorce rude devait avoir bravé nombre d'intempéries. Bouillante d'une fièvre passagère, Ossiria appuya sa joue contre le lichen humide. Une sensation d'apaisement et de douceur se fit ressentir. Elle ferma les yeux. Elle avait besoin d'être seule.
Quand le soleil commença à apparaître. La centaure se décida à rejoindre le campement. Certains avaient trouvé le sommeil. D'autres avaient le visage morcellé par les cernes. Ossiria se coucha sur le flanc, en faisant le moins de bruit possible. Elle contempla chacun de ses compagnons, un à un. Pour eux aussi elle devait se battre. Elle leur avait promis une vie de repos et de calme. Que de promesses... Son regard bienveillant passait d'être en être. C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait avoir qu'un comportement d'amitié, voire maternel, avec les autres. Elle désirait veiller sur eux. Les empêcher de souffrir. Ils désiraient poursuivre cette aventure. Eh bien il en serait ainsi ! Un sentiment nouveau emplissait peu à peu la guerrière. Celui d'une force croissante, sans frontière, sans limite. Une force qui lui réchauffait le corps et le coeur. Les rayons d'un soleil de plus en plus lumineux chassaient peu à peu la Lune. Ossiria leva la tête au ciel et sourit à cette dernière. Un large sourire. Un sourire plein de confiance. C'était reparti. Même si elle entrait là dans quelque chose qu'elle avait toujours fui, il fallait le faire. La guerre. La guerre menaçait Avalon. Une étincelle passa dans son regard tandis qu'une brise légère animait les boucles de ses fourreaux.

*Tu as raison, Vent, il est temps de s'en servir...*

Une main sur chacune de ses armes, elle attendit patiemment que chacun s'éveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KeoArt/
crow_lander
Vengeur d'Avalon
Vengeur d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 31
Localisation : parti loin d'avalon ....
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   Mer 31 Jan à 13:02

Elle dormais, le peu de temps qu'il l'avait gardée dans ses bras avait été suffisant pour avoir raison d'elle... il en était mieux ainsis....

Ce groupe semblait a nouveau soudé, remplis de bonne volonté, mais il manquait quelqu'un a sa tete....

Le campement ne pris pas longtemps a s'intaler, le temps clément n'obligeait pas a des instalations complexes... Le nouveau venu, le magicien elfe nous fit a nouveau preuve de ses talents orgeuilleux et fit malgrès tout jaillirs de belles flames d'une simple brindille qui ne se consumait meme pas... Un de ces feux qui pouvait durer éternelement....

Le baisé de morphée fu si court qu'il ne pu rejoindre sa bien aimée au pays des reves que pendant quelques minutes seulement.... En effet il fut extirpé de son sommeil par un hurlement.... Quelque chose de bestial au loin....

C'est a partir de ce moment qu'il resta a veiller, se rendant compte que tout le monde semblait dormir... Il resta a contempler demosthénia, cette merveille de la nature... parfaite....
Mais ossira n'était toujours pas revenue.... et ce hurlement qu'il avait entendu ..... Peu etre avait elle des ennuis....

Les heures passère sans aucune autre pensée que pour les femmes d'avalon....
démosthénia qui dormait paisiblement a ses cotés et qui avait le droit a une cascade de tendresse ....
Ossiria, a se faire du souci pour elle
Astro qui était bien distante ces derniers temps
et le jolie petite edeyne, qui devait beacoup penser a son compagnon disparu....

C'est seulement au premiere lueures émanant de la mer qu'il entendu, puis apercu ossiria ....

Un soupir de soulagement, puis un simple sourir sortirent de lui....
c'est rapidement apres avoir embrassé une derniere fois sa belle et l'avoir pris dans ses bras qu'il s'éfondra, n'ayant plus besoin de veiller....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une trouvaille des plus étranges [Le voyage]
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» La fin d'un voyage [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avalon :: Sarwyen :: Vie publique :: Role Play :: Aventures avalonoises-
Sauter vers: