Avalon

Le clan Avalon
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La maison des Anciens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Dim 1 Avr à 22:48

Les yeux du felys s'équarquillèrent lorsque l'elfe lui avoua avoir lu dans ses pensées...
*Serait elle magicienne, elle aussi...*
Il fit un geste de recul sur sa chaise comme surpris ou effrayé qu'une si jeune fille ait un pouvoir aussi grand !

Puis les paroles qu'elle eut ensuite l'avaient apaisé. Elle n'était pas leur ennemie. Bien sur le feu rallumer aurait du lui mettre la puce à l'oreille, mais il était bien trop méfiant, depuis tout ce temps passé dans ce centre...

Tu m'excusera d'avoir pu penser cela un seul instant, mais c'est que tout me semble si bizarre...cette maison, ces écrits trouvés dans ce socle de métal et enfin ton arrivée...


Avec un regard aussi vif que l'éclair, il aperçut une marque sur le poignet de l'elfe. Celle ci voulu le lui cacher surement...mais Neoz lui prit la main qu'elle tentait de dissimuler et souleva la manche pour prendre connaissance de cette étrange signe qu'il lui avait semblé avoir vu sur une des feuilles du livres des Anciens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Dim 1 Avr à 23:02

*La jeune fille laissa échapper un petit cris de surprise,
elle resta un instant interdite, les yeux agrandis par la peur.
Un grognement menaçant sortit de ses lèvres entrouvertes,
elle tira brusquement sur son bras mais la main du félys était bien fermé sur son avant bras.*


Lache moi !

*Elle tira sur son bras avec plus de force,
se libérant enfin de l'emprise, emportée par son élan elle perdis équilibre.
Se retrouva vite assise par terre, elle releva la tête,
fixa le regard du félys des éclairs noirs dans les yeux.
Un souffle de vent s'engouffra dans la cheminée, les flammes se couchèrent sous la violence de la brise.
Le capuchon sombre de la jeune fille tomba sur ses épaules,
le visage fin, les pommettes hautes, de grand yeux couleur d'ambre,
et la marque noire d'un tatouage qui lui mordais la nuque,
la jeune elfe voulu rattraper le tissu, se ravisa.
Accusa le félys de son infortune.*


Je vous avait pourtant prévenu que certain secret ne sont pas à découvrir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Lun 2 Avr à 12:59

Après être sortie de la maison occupée par Neoz, Demos' avait finalement décidé de s'asseoir sur le bord de la fontaine, profitant des rayons du soleil qui lui réchauffaient timidement la peau.
Elle passait sa main sur la surface de l'eau, jouant avec goutelettes qui venaient sur sa main. Elle leva le visage vers le ciel et ferma les yeux en souriant de ce moment calme.

Elle fut sortie de ce doux moment par un bruit sourd qui parvint du côté de la maison de Neoz. On aurait dit que le félys se battait ou alors qu'il avait bougé tous les meubles de la maison d'un coup d'un seul.
Les deux solutions étaient toutes aussi saugrenues l'une que l'autre.
Pourquoi se serait-il battu ? Et contre qui ?
Et pourquoi aurait-il bougé tous les meubles d'un coup ?!
Impossible ...

Etant d'une curiosité sans limite, l'elfe décida d'aller voir si tout se passait comme le félin le souhaitait. Elle sauta en bas du rebord de la fontaine et se dirigea, guidée par sa curiosité, vers la maison des Anciens.

La porte était entrouverte et Demos' y passa malicieusement la tête.

"Euh ... tout se passe bien par ici ?!?!"

C'est là qu'elle aperçut que le félys était en compagnie d'une jeune fille aux cheveux roses et qu'elle ne connaissait pas.
Elle ne l'avait jamais vue sur l'île et ne savait pas d'où elle sortait.
Demos' eu l'impression que l'ambiance dans la maison était assez tendue.
La jeune fille était assise à terre et fixait Neoz d'un regard noir ...

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Ven 6 Avr à 21:04


*Premier reflex, pas même le temps de réfléchir, la jeune fille avait bondi.
Plus rapide qu'un chat, la souris se ramassa sur elle même,
détendis brusquement les jambes, les bras en avant.
Un trait entre rose et blanc crochète une poutre,
danse dans les airs avant de s'accroupir sur une autre poutre.
Enfin elle se permis de respirer, un long filet d'air se libera de ses lèvres,
elle attendit un moment que les battements de son frêle coeur se calment,
que ses jambes ne tremblent plus, elle ferma les yeux,
s'aperçue sans plus ni prêter attention qu'elle avait laissée au sol son manteau.

'Tant pis... après tout... pourquoi être aussi méfiante... aucun d'eux ne possède la lecture.
Leurs yeux ne voient pas encore, ils ne verront pas...non... ils ne peuvent pas voir..'


Une onde de calme, paisible brise, vint caresser le dos et la joue de la jeune fille, danser dans ses cheveux roses.
Lui murmurer un secret, lui souffler le courage.

Elle prit une grande inspiration, se releva sur sa poutre,
redressa ses fines épaules, le dos droit, fiere.

'Tient moi aussi.. j'ai oubliée quelques chose pendant tout ce temps...'

Un sourire se dessina lentement sur ses lèvres, qui s'ouvrirent finalement.*


Excusez.. mes gestes,
il semblerait que j'ai oubliée ma politesse dans la cheminée des anciens.


*Elle hésitait... elle, savait bien, que si elle descendait poliment de son perchoir comme un oiseaux sage,
elle serait capturée, comme un oiseau sauvage.
Mais entre prendre son courage à deux mains ou ses ailes à son cou,
elle ne savait encore que choisir.

'Tant que je reste ici, ils ne pourrons rien voir, même si ils ne comprennent pas s'ils voient,
je préfère encore qu'ils ignorent l'existence des dessins.'


Elle observa longuement les traits fins de la dame qui venait de rentrer, elle n'évoquait pourtant pas la peur.
Comme une aura de bonté, de gentillesse... surtout de magie qui l'entourait
ne pouvais pas échapper aux yeux ambrés de la jeune souris.
Son regard se perdit dans les plis sombres de sa cape abandonnée, hors de portée...

'Si je n'était pas si peureuse... Ah Il ne serrait pas fière de moi !
Une souris qui perd ses poiles, à la merci des chats...'


Elle faillit pouffée de rire à cette pensée, elle n'était pas si nue que ca,
et les chats pas féroces, de quoi avait-elle peur, en souris perchée ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Ven 6 Avr à 23:07

Sans même attendre le temps de se poser à terre que la jeune femme se releva d'un bon et virevolta dans les airs pour s'accrocher à la poutre dont elle était apparue au felys.

Le felys lui, était resté sans bouger, abasourdi par autant de finesse et d'agilité envers cette inconnue, qui semblait mêler son allure d'elfe à la grâce féline que le rôdeur connaisait très bien !

Puis une fois là haut, sur le toit de la pièce, la jeune invitée qui ne l'était pas vraiment, posa son regard sur la porte d'entrée.
*Que pouvait elle bien regarder encore.*
Neoz tourna la tête en direction de la porte entrouverte et aperçut Demosthenia, qui semblait être revenue pour chercher quelquechose, ou alors il ne savait plus trop bien. Quoiqu'il en soit il fût content de revoir un visage familier, et peut etre bien qu'elle pourrait lui dire qui était là haut agripper sur la poutre.

Il s'avança vers la porte qu'il ouvra en grand et salua l'elfe.
Re bonjour chère Demosthenia,
vous me voyez ravi de vous revoir si tôt...

Puis lui montrant de la main la jeune inconnue perchée il continua.
Je vous présente Nilema..
Mais peut etre vous connaissez vous déjà ??

Le rôdeur avait tellement envie de l'entendre répondre par l'affirmative...

Il se tourna ensuite vers Nilema pour remarquer que celle ci n'avait toujours pas bougée ! Peur de descendre et affronter les tonnes de questions que le felys lui poserait surement...
Pourquoi ce signe sur son poignet ? Pourquoi ces marques autour de sa nuque ? Pourquoi tant de mystère autour du vieil écrit des Anciens ? Autant de questions auxquelles Neoz devait trouver une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 15:12

*Sauvagement bien éduqué, éduqué à être sauvage.
De son perchoir, une souris s’agaça de voir son manque de discernement.
En faite les choses étaient clairs, deux choix, deux solutions.
La première, celle qu'elle choisirais certainement, était des plus simple, solution de survie, s'échapper.
La seconde, qui lui donna un frisson d'appréhension, descendre, redescendre sur leur terre,
leur terrain, faire remonter sa bonne éducation d'entant.
Elle passa nerveusement sa main dans ses cheveux roses,
puis d'une douceur infinie caressa la ligne de son dos.
Suivant du doigt les multiples traits d'une fresque tatouée sur sa peau,
qui courais libre sur son dos, semblais disparaître dans ses manches,
mordais son ventre de dessins incompréhensibles... pour ceux qui ignore.
Un sourire s'empara de ses lèvres, elle réprima un frisson.. se laissa glisser au sol.
Atterris souplement, se releva lentement, son dos et son ventre nue,
les bras couverts d'une étoffe rose, les yeux grands ouverts.
Un sourire au bord des lèvres.*


Bonjour chère magicienne...

*Elle inclina légèrement la tête, calma secrètement les battements de son coeur,
cela faisait longtemps qu'elle avait choisi de ne pas faire ce qu'elle était justement entrain de faire.
Elle se tourna vers le félys, qui semblais crouler sous le poids de ses questions.*


Non, nous ne nous connaissons pas cette charmante dame et moi, quoi que, je la connaisse déjà...un peu.

*Elle tourna la tête vers la jeune elfe, sourit*

Excusez mes curiosités, cela fais plus longtemps qu'il n'y semble que je jette un oeil sur ces terres, et sur ceux qui y vivent.
Pardonnez mon impolitesse de ne mettre pas présenté à vous en premier lieu.


*'mais je ne pensais pas être découverte...'

Elle garda au fond de sa gorge cette dernière phrase, laissant ses lèvres fermées en un sourire.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 15:45

Elle semblait hésiter à se joindre à Demosthenia et Neoz, cela pouvait se lire sur son visage et pourtant, avec la grace qui lui était acquise, elle glisa le long de la poutre pour atterir face à eux.
Elle laissa entendre au felys qu'elle ne connaissait pas la jeuen elfe qui avait franchit la porte et pourtant la phrase qu'elle ajouta donna un frisson tout le long du dos du rôdeur.

...Excusez mes curiosités, cela fais plus longtemps qu'il n'y semble que je jette un oeil sur ces terres, et sur ceux qui y vivent...

*Cette fille nous observait alors...Mais depuis combien de temps ? Et dans quel but ?*

Neoz venait sans le vouloir de rajouter une autre question, à toutes celles qui lui restaient déjà sans réponses. Un regard vers la table ou était posé le manuscrit Ancien, comme pour s'accrocher à quelque chose de réel dans cet environnement pour le moin étrange..
C'est alors qu'il aperçut au coin de la feuille un symbole ! Celui là même qu'il avait pu entrevoir il y a peu sur le poignet de Nilema, quelque instants auparavant...

Laissant les deux jeunes femmes livrées l'une à l'autre, il se rendit discretement vers la table pour lire ce qui se rapportait à cette marque. Peut etre trouverait il le pourquoi de la venue de la fille aux cheveux roses, peut etre qu'il découvrirait qui elle était ?

Il s'assura que la marque fût la même et pour cela, il prit une loupe qui se trouvait posée sur la table et l'aidait à déchiffrer les petites inscriptions. Il la porta à ses yeux et regarda attentivement le signe..



Pas de doute il s'agissait de celui que Nilema portait sur son poignet ! Cependant les inscriptions qui figuraient en contre bas n'étaient pas dans une langue que Neoz contrôlait, sans doute un dialecte Ancien...
*Elle seule pourrait nous aider à déchiffrer ces mots*
Ce que Neoz ne savait pas c'est si la jeune femme, mi-elfe et mi feline, serait en accord avec le fait de l'aider à percer le mystère qui semblait l'entourer, elle et la maison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 16:24

* 'En aurais-je dis trop ? Ils ne faut pas qu...'

Plus compliqué l'une que l'autres ses pensées s'entre mêlèrent
dans un ensemble pathétique de questions sans réponses,
en un orchestre grinçant.
Elle suivit du regard les mouvements gracieux du félys,
perçus avec terreur la loupe danser au dessus du livre des anciens.

Au dessus de l'histoire, du début de leur fin, de la naissance du chaos et de la naissance de la flamme.

Un tremblement sur la nuque de la jeune fille, elle ne pus se retenir,
obéissant à ses instincts, elle se précipita sur le livre.
Posa sa main sous la loupe.*

Arrête ! Tu ne sais pas voir, alors ignore !

*Elle fut frappée par la colère de ses paroles, comme un coup reçus en plein ventre,
elle recula, ne sachant pas ce qui l'avait prise.
Horrifié par son ton, elle se sentit acculée, encerclée,
les regards interrogateurs se posèrent sur elle.
Elle voulu répondre, se faire pardonnée, mais de ses lèvres il ne sortit pas un son.

'Il faut que je sorte, il faut que je m'en fuis, je ne pas rester ici, pas comme ça... '

Sa respiration s'accéléra soudain, son coeur s'emballa,
coup de tambour sourd dans sa poitrine.
Les mains tremblantes, les yeux cherchant fiévreusement
une porte de sortie à cette situation.
Son regard s'arrêta sur la porte grande ouverte de la maison..

'Il faut que je parte, il faut que je sorte, je ne peux pas... pas comme ça ...'*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 16:46

Arrête ! Tu ne sais pas voir, alors ignore !

Le felys resta le souffle coupé, autant du moins qu'elle pouvait l'être elle aussi. Il en comprenait pas pourquoi faire autant de mystère autour de se livre. S'il l'avait découvert celà devient bien être la volonté divine, bien plus que du simple hasard ou de la chance !

Il tenta de calmer la jeune fille aux cheveux roses, mais en vaint ! Elle voulait fuir, celà se voyait à travers ses yeux aussi bien, qu'un reflet dans un mirroir...Et pourtant...elle ne partait pas ! Elle resta là face au rôdeur avec un regard, plus effrayé que coléreux.
Neoz fit un pas vers elle malgré toutes ces barrières qu'elle semblait mettre autour d'elle etparla aussi calement que possible...

Nilema...écoute moi.
Si ce livre doit nous prévenir d'un danger quelconque, nous devons le savoir.
Si tu le sait, tu doit nous dire ce qui nous attend !
Ta crainte est grande je le ressens, mais tu n'es pas seule...


Tout ce qui importait le felys était que la jeune femme se sente en sécurité dans cette demeure qui était la sienne et qu'elle se confie pour le bien de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 17:14

*La tête basse, les yeux fermés, le souffle de la jeune femme se calma, elle releva lentement la tête,
ouvrant ses grands yeux pour fixé son regard dans celui du félys.
Quelque chose traversa le regard de Nilema, quelque chose qui se refléta dans le regard de Neoz.
Elle se redressa, comme libérée du poids des chaînes du silence.
Comme une ombre de clarté, elle s'avança, les pas déliés, le coeur enfin calme.*


Ce que tu me dis, ils me l'on déjà raconté.
Tu cherche le savoir, tu cherche tes réponses, tu cherche quelque chose encore... autre.. tu te cherche.


*Doucement, elle posa sa main sur le torse du félys, son regard plongé dans le sien, elle murmura..*

Alors ouvre grand tes oreilles, écoute la voix des anciens, un jour peut-être ils te donnerons la vue.

*La main fine se détacha lentement du félys, Nilema passa à côté de lui, les yeux maintenant fixés sur le livre.
Elle ne pensait plus, autre chose guidais ses pas..*


Connais tu la fin du jour ?
As tu déjà regardé le soleil se cacher derrière l'horizon?
As tu regardé la lune pleurer ?


*Elle relava la tête des écrits, aucune larme dans les yeux, mais tant dans l'âme, elle souffla.*

Ne dis pas "tu n'es pas seule"..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 17:32

Demos' était restée muette à la porte, regardant le mystérieux manège de la jolie jeune fille qui semblait surtout s'attarder sur Neoz.
Elle le devisageait d'une manière étrange ... comme si elle le connaissait ...
Et puis sa main qui était restée posée sur son torse pour ensuite l'enlever très rapidement ...
La jeune fille parlait de choses dont l'elfette ne comprenanit pas la majorité.

Les Anciens ...
Comment pouvait-elle insinuer connaitre des choses sur les Anciens d'Avalon ?!?!
Elle paraissait si sûre d'elle dans ses dires ... mais si ... pensive ... trop pensive ...
Et ses dires étaient si étranges ...

Demosthenia avanca de quelques pas dans la pièce, lançant un regard rassurant à Neoz, puis pris la parole, interompant le manège du chat et de la souris.

"Nilema ...
Je ne te connais pas moi non plus ... enfin plutot si ... un peu à la manière dont toi tu me connais ...
J'avoue être très intriguée par le discours que tu tiens concernant les Anciens de cette île.
Moi même étant habitante depuis très longtemps, je ne comprends pas que tu puisse parler ainsi sur eux.
Si tu sais des choses alors je croie qu'il est temps de parler ..."


Elle avait parlé d'un ton très posé et très sérieux. Si cette jeune fille savait des choses sur les origines de cette île alors elle devait parler ...

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 18:27

*La jeune fille sentit le regard perçant de dame Demosthenia se poser sur elle, elle tourna enfin la tête.*

"Si tu sais des choses alors je croie qu'il est temps de parler ..."

*Un sourire enfin vint prendre place sur le visage de Nilema, elle observa longtemps les gestes de la belle elfe.
Les traits fins de son visage, l'éclat cristallin de ses yeux bleu, la sagesse qui coulais de ses lèvres quand elle prenait la parole.
Cette autorité aussi qui l'habitait.*


Ne pensée pas que j'ai percée tout vos mystère, vos secret sont bien trop gardés pour que mes yeux les lisent.
Je comprend votre réaction fasse à mes paroles, mais comment savoir si l'histoire que les anciens on inscrit sur ma peau, ne...


*Elle s'interrompis, il était peut-être encore temps de s'en fuir.. pourquoi cette idée revenais sans cesse,
son regard s'envola vers la porte toujours ouverte..

'non, plus tard...'*


J'ai longtemps cherché, moi aussi, des réponses à mes propres questions, je n'ais pas trouvé mes réponses.
D'autres questions, mais on m'a donné la vue, celle qui vous fais parfois défaut.
Comment expliquer, mon histoire est longue, trop longue..

Si je connais aujourd'hui bien des choses sur les anciens, c'est que j'ai prêtés l'oreille et que j'ai appris à lire.


*La jeune femme sourit, comment savoir, ses yeux dansaient entre le volume des anciens et la porte, comment faire...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 18:47

Nilema avait causé le trouble chez le rôdeur qui préféra s'assoir un instant sur la chaise face au livre. La main qu'elle avait posée sur son torse lui avait fait ressentir un frisson le long du dos..et ses paroles...Il resta un moment inerte, le regard dans le vide, à écouter ce que la jeune fille aux yeux ambrés avait à dire à Demosthenia.

Puis après avoir réfléchit longuement il se releva et se dirigea vers Nilema, le regard décidé il se posta devant elle. Pour la deuxième fois il lui prit les poignets, délicatement cette fois ci, pour capter toute son attention et non point pour la blesser ou la maintenir prisonnière. Il la regarda dans ses grands yeux couleur d'or et lui sourit avant de dire.

Tu m'a demandé si j'avais déjà assisté à une fin d'une vie, si un jour les ténèbres avait prit place dans ma vie à la lumière du soleil...
Oui !
Je connais ce sentiment de perte bien plus que tu ne le croit ou puisse l'imaginer.
Enfin, est ce que j'ai pu voir la Lune pleurer ?
Bien sur que oui ! La Lune est restée mon amie depuis la nuit des temps, depuis que j'ai appris ce qu'était mon but dans cette vie...
En revanche, je te le redis encore une fois.....tu n'es plus seule...


Les mots du felys étaient tous lourds de sens, elle avait voulu le tester, savoir s'il était prêt à porter sur ses épaules tout le poid d'un lourd passé. Et il l'était !

Neoz se racla le fond de la gorge à la fin de ses mots, et avait relaché doucement les mains de Nilema.

Libre à toi à présent de choisir ma chère : partir ou bien rester !
Maintenant Demosthenia a raison...si tu as appris à lire les écrits des Anciens alors apprend nous, si tu doute de nos comptétences met nous à l'épreuve...mais en aucun cas ne nous laisse ainsi dans l'ignorance, car tu es la clé qui nous permettra d'en savoir plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 19:02

*Elle avait tressaillit sous la main du félys, avait bien faillit se libérer sèchement, mais les paroles de Neoz l'avait clouée plus sûrement à sa place.

Libre à toi à présent de choisir ma chère : partir ou bien rester !

La jeune souris ne croisa pas le regard du félys, s'attardant sur la porte, elle soupira, ses gestes libres.
Elle s'écarta du félys et de l'elfe, ramassa sa cape restée à terre et se dirigea vers la porte.*


Vous avez des questions, je ne possède pas toutes les réponses, loin de là..

*Une main fine vint se poser sur la poigné de la porte, un sourire vint se ficher sur des lèvres vermeilles.
La porte se ferma.
Nilema se retourna, le dos collé contre le bois robuste du battant, elle accrocha sa cape au porte manteau.
S'avança vers le félys et la jeune elfe.*


Ils vous faudra plus qu'une clef pour votre porte.
Mais si je suis venue jusqu'ici ce n'est pas pour repartir.

La brume viendra plus tard frappée à cette porte, à ce moment là,
mon heure seras venue, et peut-être la Lune éclaireras votre destin d'un nouveau regard.


*Un sourire sur les lèvres, une petite flamme dans les yeux,
elle se demanda pourquoi la brise avait fais tant de tourbillon dans sa tête.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 7 Avr à 20:47

Lorsqu'elle lui tourna le dos pour ramasser sa cape, sans même un regard, le felys fût prit d'un mal étrange qui s'emparait de son ventre. Si elle partait tous ces espoirs de résoudre le mystère des Anciens allaient s'en aller avec elle.

Il ne se retourne même pas quand il entend la porte claquer derrière lui...
et soudain une voix ! Sa voix ! Elle était restée avec eux...
Le felys sourit intérieurement et fit demi tour pour voir les cheveux roses flottés sous le courant d'air qu'avait provoqué la fermeture de la porte en bois.

Je te remercie de nous faire confiance Nilema, ensemble nous accomplirons de grandes choses, j'en suis sur !


Le coeur plus léger, il lança un sourire à Demosthenia qui était restée là sans bouger, puis se dirigea vers la table à laquelle il rajouta deux autres chaises. Il souffla dans la cheminée pour que les flammes grandissent et répandent leur chaleur dans la petite pièce. Puis il se tourna vers les deux jeunes femme et les invita à s'assoir autour du manuscrit.

Il est grand temps d'étudier de plus près cet ouvrage mes chères amies.
Vous restez bien entendu, Demosthenia ?


Un grand sourire s'affichait à présent sur le visage du rôdeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Dim 8 Avr à 20:24

"Mais bien sûr que je reste !" répondit-elle d'un air décidé.

Elle jetta un rapide regard vers la jeune fille aux cheveux roses et repris d'un air perplexe.

"Je suis très curieuse de savoir ce que notre mystérieuse hôte qui aime tant jouer à chat peut nous apprendre sur les Anciens."

Elle avait parlé sur un léger ton de défi tout en souriant sournoisement.

"Très curieuse même ..."

L'elfe se dirigea vers la table où Neoz était déjà installé, penché sur le manuscrit, et prit place à côté de lui, laissant un siège vide face à eux pour la jeune fille.
Elle croisa les bras et invita l'inconnue, dont ils ne savaient toujours rien, à s'installer près d'eux.

"Prenez place chère "souris" ...
Nous sommes tout ouïe ..."


Elle avait pris soin de vouvoyer Nilema, alors que quelques minutes auparavant elle l'avait tutoyée. Après tout elle ne la connaissait pas du tout et ne connaissait pas non plus les intentions secrètes de la jeune fille.

Un dernier regard à Neoz qui souriait, puis un nouveau regard vers la jeune fille. Regard fermé et impatient qui en disait long sur l'impatience de l'elfe ...

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Dim 15 Avr à 16:53

"Prenez place chère "souris" ...
Nous sommes tout ouïe ..."


*Nilema fronça les sourcils, elle ne comprenais pas le défit que lui lançait la belle elfe.
Ni sa voix si menacante, ni son regard fermé, cette impatiente, cela finit pas hérisser les cheveux roses de la jeune fille.
Ses mains se fermèrent en poing sérés.*


Tu veux savoir qui je suis ?
T’ais je demandé de m’expliquer t’as vie ?


*Elle ferma les yeux, il fallais qu’elle se calme, elle n’était pas chez elle, et l’elfe le lui signifiait très clairement.*

Bien… puisque je ne suis ici que pour contenter vos appétit de curiosité.

*Elle ouvrit enfin les yeux, les fixa dans ceux bleu pur de l’elfe.*

Je ne suis pas d’ici, je ne suis pas avalonoise.
Je ne suis pas descendante des anciens, pourtant mon passé est étroitement lié au leur.
Tu es ici princesse, je suis ici damnée.


*Elle baissa les yeux sur le manuscrit, il fallait qu’elle vide son sac,
C’était une étape obligatoire, mais elle rechignait à cette épreuve.
Faire revivre le passé ne l’avait jamais aidé, ne l’avais jamais rendu heureuse.*


Les anciens, une espèce étrangement intelligente, pacifiste, un peuple heureux et fructueux.
Voila tout ce que l’on m’a appris d’eux.

Je crois en une autre vérité.


*La jeune fille releva la tête vers les deux personnages qui l’entourais.*

Mais elle ne va peut-être pas vous plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Dim 15 Avr à 17:26

La jeune fille avait changé brusquement de comportement. Certes toujours aussi mystérieuse dans ses dires, son visage s'était fermé et elle s'était sentie comme agressée par les paroles de l'elfe.
Demosthenia avait surement dû être assez froide mais elle n'avait nullement voulu être agressive et encore moins irrespectueuse envers son hôte improvisée ...
Bien au contraire ...

L'elfe observa la jeune fille d'un regard intrigué et pris la parole une fois que Nilema eu finit sa dernière phrase, non sans jetter un petit regard à Neoz qui restait impassible.

"Ma chère, sache qu'ici je ne suis princesse de rien.
Mais comprends moi ... ou du moins essaye de comprendre mon interogation à ton égard."


Elle avait parlé calmement et clairement, ne voulant pas brusquer la jeune fille.

"Sur cette île tout le monde se connait. Les nouveaux arrivants d'ailleurs se présentent comme il se doit et ainsi nous les accueillons à bras ouverts.
Or je ne te connais pas ...
Et, qui plus est, tu nous parle des Anciens de cette île alors que nous même avons tenté en vain de percer leurs secrets."


Elle avait croisé les bras sur sa poitrine, adossée élégamment sur sa chaise, jambes croisées,et regardait Nilema d'un regard beaucoup plus posé.
Puis ses yeux allèrent se poser sur le manuscrit de Neoz.

"Vois tu ...
Ce manuscrit doit surement faire partie d'un de ceux que nous avons en bibiothèque. Ces manuscrits nous en avons parcouru les pages et les pages sans savoir les déchiffrer.
Mais si tu dis connaitre quelque chose alors parle ! Et ne nous fait pas languir ainsi !"

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Lun 23 Avr à 20:29

*Le silence qui avait suivie avait permit à la jeune fille de remettre un peu d'ordre dans son esprit,
un peu de sang froid dans ses veines.
Elle avait eu de mal à se concentrer, les souvenirs qui si longtemps s'étaient vu enfermés ne demandèrent pourtant pas grand chose pour se réveiller.
Nilema soupira, tous ses efforts pour oublier, toutes les barrières qu'elle avait prit soins de construire autour de son coeur...
tout allait voler en éclat... pour eux ?
Elle fixa longuement le félys et l'elfe, prise de doute.

Calmer les battements de son coeur, détendre ses muscles, adoucir ses barrières.
Elle s'assit, un souffle s'échappa de ses lèvres, les yeux fermés, elle se laissa gagnée par ses souvenirs, enfin elle ouvrit la bouche.*


Il y a.. bien longtemps, trop longtemps pour moi maintenant.
Une femme, une grande femme, m'a racontée l'histoire qui à été celle de mes ancêtres... de mes anciens.
Cette femme fut ma mère.
Aujourd'hui elle a rejoins la Lune dans sa course éphémère.


*Une étoile vint se perdre au bord des cils noirs de la jeune fille au cheveux roses*

Elle ma contée dans son dernier souffle que sa vie n'avait été que souffrance,
que souffrance et tristesse... à cause de ceux qu'elle appelait "les rouges".
Je n'avais pas compris alors qu'elle était cette rancoeur dans sa voix.
Puis je me suis relevée, j'ai marchée, longtemps... trop longtemps peut-être.
J'ai retrouvée mon chemin sous l'oeil de ma mère, sous la Lune j'ai enfin trouvée.
La lune m'a racontée qu'elle avait vue des hommes trahirent sa soeur, lui planter un épieu rouge dans le coeur.


*Les yeux clos, le coeur au bord des yeux, Nilema ne semblait plus appartenir à ce monde,
comme happée par des souvenirs trop précis qu'elle ne voulait pas encore dévoilée, blessée.*


Sur ma route j'ai cherchée à retrouver mes pas.
Je suis tombée sur un homme, très vieux. Il m'a demandé de me taire.
Je lui ais obéit. Il m'a semblé surpris. Il m'a demandé de fermer les yeux.
Je suis devenue aveugle. Il m'a semblé sourire. Il m'a demandé d'écouter.
J'ai appris.

J'ai appris l'histoire de mes ancêtres, de sa voix et de celle de la sœur, de la Lune.
Ils m'ont racontés que ma mère et celle de toutes mes mères avait vécue avec ceux qu'on appel Anciens.
Ils étaient tous d'extraordinaires, magiciens, physiciens, tous avaient un don, celui d'écouter.
Ils avaient tous appris leur leçon de la bouche de la nature. Soeur de la Lune, elle avait donnée.
Toujours plus, pourtant, ils lui demandaient.
Elle les aimaient, tous, d'un amour si fort,
que la magie qui coulais déjà dans leur veines pris une place importante dans leur cœur, peut-être trop…
Puis en bonne mère elle laissa à sa soeur le soin de les observer, car la nature devait déjà se retirer.
Laisser ses enfants à leur sort. Elle se rendormie, fatiguée mais heureuse.

Seulement, assoiffés, ses enfants, après quelques siècles de bonne entente, de joie et de soleil, se sont emportés.
Ils voulaient, comme des enfants trop gâtés, plus... toujours plus !
Ils renièrent leur Mère, ils renvoyèrent la nature. Se cachèrent aux yeux de sa soeur.
La colère avait fait son apparition. La magie pure qui coulait alors dans leur veine devint rouge.
Quelques personnes encore rêvaient de retrouver la Mère, de retrouver l'osmose avec la nature.
Ils étaient peu, ils étaient brave mais fragiles, la mère de mes mères était une de ceux là.
Elle n'était pas meilleure magicienne non, ce n'était pas une héroïne, c'était juste une femme au sang bleu.
Un jour, un jour où les nuage noirs on cachés la Lune, les Anciens gagnés par la colère,
ceux au sang rouge s'abattirent sur ceux qui leur résistaient encore.
Ma mère et tous les autres furent emprisonnés dans une bulle de magie noire, dans une bulle de colère.
D'un éclair rouge sang, ils les maudirent, les tuèrent, tous, sans exception.

Le sang bleu qui abreuva alors la terre atteint le coeur de la Mère en océans de larme et de magie bleu.
La nature folle de tristesse et de souffrance lâcha sur ses enfants la Chose.
Nul ne sais, encore aujourd'hui qu'elle était cette Chose.
Sur les cendres de mes ancêtres, cinq animaux, tous différents sont nés, chacun bénit par la Mère.


*Une larme roula sur la joue de la jeune fille, une étoile se décrocha de ses cils...*

Quand j'ai ouvert les yeux, le vieux était partis. Mais il m'avait alors appris.
Je savais alors lire, écrire, et puis ce que moi je ne savais pas,
mes pieds me le dirent plus tard en m'emmenant dans des endroits étranges.
J'y appris que l'histoire était vrai, je n'y appris pas pourquoi je cherchais.
Je n'y appris pas non plus ce que je cherchais.
Je marchais sous la Lune, comme d'habitude, comme toujours.


*Elle ouvrit enfin les yeux, regardant fixement les pages couvertes d'encre noire.
Pourpre brillant d'étoiles tristes, encore noyés dans les souvenirs de son chemin,
ses yeux semblairent voir autre chose que du noir.*


La brume m'a chantée qu'ici, ici il y avait peut-être encore des réponses.
Alors voyez... je suis venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Mar 24 Avr à 16:54

Le felys ecouta attentivement la jeune femme, conter ses souvenirs passés de sa mère et l'histoire des Anciens.
Assis sur sa chaise les coudes sur la table et les mains sur son menton, il jeta de temps à autre un regard interrogatif vers Demosthenia, puis alla plonger ses yeux friants de savoir sur le visage fermé de leur invitée.

Le feu craquelait dans la cheminée, laissant une odeur de souffre et de vieux bois cramé dans l'air. A l'extérieur on ne pouvait entendre le bruit des oiseaux, d'habitude si chanteur, et seul les tic-tac de l'horloge au dessus de la cheminée hypnotisait les occupants de la pièce.

Une fois que Nilema eut terminée son récit, une larme coula le long de sa joue. Il aurait tellement voulu la rassurer lui dire que tout irait bien mieux. Mais il ne comprenait que très peu encore, tous les sacrifices que firent les Anciens purs, pour se protéger de ceux aux yeux rouges...

Les yeux rivés sur le vieux bouquin, Neoz relacha son menton d'un main et alla la poser sur les pages du livre. Puis d'un voix claire et qui se voulait apaisante il parla en direction de la jeune féline.

Tu sait cela me touche énormément que tu te soit livré à nous de cette manière.
Sache que nous ferons tout pour t'aider et si réponses il y a dans ce manuscrit alors nous les déchiffreront ensemble...
La Chose...peut etre que cet ouvrage peut nous apprendre un peu plus sur elle ! Peut etre que ces symboles y sont pour quelquechose...et la recommandations du vieil homme, peut etre peut elle nous dire également ou chercher !


Dans un geste il vint accrocher la main de Nilema doucement, puis lui sourit pour lui faire comprendre, une fois de plus qu'elle ne serait plus seule dans cette lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Mer 25 Avr à 17:29

Demosthenia avait écouté avec une grande attention le récit de Nilema. Finalement la jeune fille s'était ouverte à eux et apparement elle avait derrière elle un passé très lourd de souvenirs. Souvenirs qui avaient fait sortir de chez la jeune fille mystérieuse des larmes de douleurs du fait de se remémorrer tout ceci.
Celà devait faire un moment qu'elle devait garder tout ça au fond d'elle même et le fait de le raconter à de parfaits inconnus montrait qu'elle avait ne serai-ce qu'un minimum de confiance envers les deux comparses.

L'elfe et le félin avaient écouté Nilema sans jamais la couper.
La sorcière avait ressenti le profond chagrin lorsque la jeune fille avait parlé de sa mère. Ce souvenir était apparement le plus douloureux de tous.

Toujours les bras croisés, assise sur sa chaise, Demos' regarda Neoz prendre brievement la main de Nilema dans un geste rassurant. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de l'elfette, sourire amical cette fois ci.
Elle se pencha vers Nilema, coude sur ses genoux et la regarda dans les yeux pour capter son regard fuyant.

"Ma chère nous sommes là tous les trois pour tenter de découvrir le même secret.
Certes nous avons chacun nos raisons personnelles, mais nous avons la même quête ..."


Son regard se faisait maintenant plus rassurant et plus doux.

"A nous de découvrir ce qui se cache derrière ces écrits anciens ... si toutefois nous sommes assez prêts pour découvrir ce mystère."

Son regard était tombé sur les pages du manuscrit de Neoz ... manuscrit qui ressemblait à ceux qu'elle avait déjà consultés dans la bibliothèque du village à plusieurs reprises mais en vain.

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Mer 25 Avr à 18:57

*Ils avaient écouté, tout écouté, sans mot dire, sans protester, sans crier blasphème...
Le sourire qui vint trouver place sur les lèvres de la jeune fille se fit reflet de son profond soulagement.
Il y avait encore milles choses qu'elle devait leur apprendre...
Tant d'autre qu'ils devaient, eux, lui apprendre..
Elle releva la tête, croisa le regard de Demosthenia, sentit la main du félys accrocher la sienne.
Étrange. Un autre mystère dans la tête de Nilema se forma en un nuage gracieux
Quel était ce lien ? Ce fin file, qui lentement s'enroulais autour de sa main
et continuait sa course en bond dans son coeur, pour finir en étincelle d'argent, reflet des yeux de l'elfe.
Un craquement dans la cheminée, la chaleur vint lécher la joue de la jeune souris... qui sortie enfin de ses pensées.
Son regard suivie celui de la belle elfe...
Soudain elle plaqua une main sur sa bouche, s'empêchant de rire.
Ils tournèrent vers elle des yeux surpris. Question silencieuse.*


Je comprend mieux pourquoi vous n'arrivez pas à déchiffrer les mots.

*Elle garda un instant le silence, juste pour les agacer un petit peu,
puis n'en pouvant elle même plus de l'attente, elle finit par lâcher.*


Vous ne lisez pas dans le bon sens !

*D'un geste elle attrapa le livre, le ferma, le retourna, l'ouvrit.
Sourire aux lèvres elle passa sa main sur la couverture, caresse infime.*


Certains Anciens avaient l'habitude de dire
"Un bon livre s'écrit, s'écoute et s'entend,pour se transmettre il n'a besoins que d'attention !"


*Un sourire joyeux au bord des lèvre, Nilema relève la tête vers l'elfe et le félin...
Avaient ils compris ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Mer 25 Avr à 19:36

Soudain les yeux de la jeune Nilema était devenus étincellants. Des lueurs semblaient sortir de ses pupilles et éclairaient son visage.
Le temps qu'il fallut au rôdeur pour retirer sa main lorsque celle ci retourna le livre d'un geste sur !

Vous ne lisez pas dans le bon sens !

Ces mots vinrent résonner dans la tête du felys. Comment pouvait il se douter un seul instant que le livre était dans la mauvaise position ? Tous ces symboles n'avaient aucun sens pour lui, disposés aléatoirement sur les pages, ils ressemblaient plus à des hieroglyphes qu'à des lettres...

Il lança un regard amusé à Demosthenia, comme si cela paraissait tellement simple qu'il n'y avait pas pensé auparavant. Pourtant les yeux de Neoz criaient leur envie profonde de savoir enfin la finalité de tout ce mystère.

Puis retrouvant le visage amusé de la petite souris, il lui confia.
Ne me dit pas que c'était aussi simple que de retourner le livre ??
Ou alors tes dernières paroles signifient qu'un livre se doit, avant tout chose, d'être désiré et absorbé pour en comprendre l'entier récit...


Le rôdeur baissa les yeux sur l'ouvrage et soudain les signes qui lui étaient jusque là inconnus et incompréhensibles, lui sautèrent aux yeux, comme la braise dansait dans l'antre de la cheminée.

Mais bien sûr ! Il nous fallait ouvrir les yeux...n'est ce pas Nilema ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Mer 25 Avr à 19:52

*La jeune fille s'amusait comme une enfant devant l'émerveillement du félys.
Ses yeux couraient du livre, qui pour elle était aussi clair que le bleu des yeux de Demos, au visage du félin.
Elle posa sa fine main sur la page que semblait enfin comprendre Neoz.
Il leva les yeux vers elle, ne comprenant pas tout son manège.*


Non pas comme ca, attend..

*Elle sourit encore, le désir de savoir dans les yeux du félin lui plaisait,
mais il y à toujours des règles quand on veut apprendre.
Il faut prendre son mal en patiente, ne pas sauter d'étapes.*


Il n'y à pas que vos yeux qui doivent s'ouvrir...

*Elle enleva lentement ses mains du livres,
posa une main sur les yeux du félys, et une autre sur ceux de l'elfe,
un sourire amusé au bord des lèvres.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Jeu 26 Avr à 16:35

La jeune fille intriguante avait posé délicatement sa main sur les yeux des deux comparses. Demosthenia ferma automatiquement les yeux et attendit quelques secondes. Neoz avait certainement dû faire de même et devait être dans le même état de patience que l'elfette.

Tout d'abord le calme ...
Plus personne ne parlait.
L'elfe se demandait ce que Nilema faisait.
Avait-elle gardé les yeux ouverts ?
Ou alors les avait-elle fermés comme pour "communier" avec eux ?

En tout cas sa main était douce et tiède mais surtout apaisante.
Certe la petite souris n'était pas magicienne, mais Demos' sentait quelquechose émaner de la jolie jeune fille.

Silencieuse, l'elfe se laissa porter par les dernières paroles de Nilema ...

"Il n'y à pas que vos yeux qui doivent s'ouvrir..."

Ces paroles prirent subitement un sens. Elle se concentra très fortement, quasi religieusement, essayant de communiquer avec la jeune fille.

"... Montre-nous Nilema ..." demanda l'elfette à la petite souris, sans ouvrir les yeux et sans remuer les lèvres.

"... Je serai l'intermédiaire ... N'aie crainte ..."

Tous les trois étaient toujours dans cette grande pièce, dans la maison des Anciens, mais mentalement un "écran" s'ouvrait très doucement pour eux. Ils étaient en "communion" et les pensées des uns et des autres étaient à présent reliées.

"... Montre-nous ... N'aie crainte ..."

Tout d'abord les premières images qui vinrent furent celles contées par Nilema quelques instants auparavant ...
Puis à ces images vinrent se greffer les symboles du livre qui voletaient de ci de là tels des papillons se laissant porter par la brise.
Apparement la jeune fille tentait de se remémorer des souvenirs et de les partager avec le rôdeur et la sorcière.

"... Parfait ... continue ..."

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maison des Anciens   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison des Anciens
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avalon :: Sarwyen :: Vie publique :: Role Play :: Lieux d'Avalon-
Sauter vers: