Avalon

Le clan Avalon
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La maison des Anciens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Jeu 26 Avr à 20:42

*La jeune fille sourit, l'elfe avait compris... elle l'étonna même.
L'elfe semblait a l'aise avec ces communications étranges, comme un poisson dans l'eau.
La souris avait bien vu, le coffre fermé, scellé, de ses souvenirs, coffre précieux et bien rangé,
nilema fit demis tour, tout cela ne regardait que la propriétaire...
Son esprit ne dégageait aucune pensée parasites, elle était tout simplement d'une concentration exemplaire.


Nilema, elle, c'était une autre affaire, elle avait appris à tenir en laisse ses pensées,
quelques astuces soufflée par la nature pendant ses longues séance de méditation.
Elle sourit de plus belle, elle s'égarait encore.

Si l'esprit de l'elfe était aussi clair que ses yeux, celui du félin s'emmêlait dans un bazar impossible.
Nilema fit la grimace, les pensées du félys se transformais en souvenirs étrange, lui, ne semblait se rendre compte de rien.
Elle du faire le tris, essayée de rencontrer l'esprit de Neoz en terrain stable.

Le félys semblait réfléchir à un million de chose, la petite souris voulu bien se glissée entre les mailles du filet
mais elle se heurta à un mur de pensée trop compliquée.
Et puis quelque chose d'autre... une espèce de forteresse, étrange, Nilema ne pu s'en empêcher, curieuse.
Elle approcha de la mystérieuse masse, une image se propulsa dans l'esprit de la jeune imprudente.

Nilema ouvrit les yeux, un instant, elle avait rompu le contact, une question fusa dans son esprit à elle..
Elle la garda précieusement, elle savait son esprit imprenable.

Les sourcils froncés, elle ferma de nouveaux les yeux, mais cette fois, ne se risqua pas dans l'esprit profond de Neoz.
Elle lui envoya, par le biais de sa main, des ondes rassurants, mais elle ne savait pas trop si cela allait suffire.
Il était trop loin, trop des ses pensées pour qu'elle arrive à lui "parler", alors changea de stratégies.

Demosthenia... je n'y arrive pas !

Non ce n'est pas un problème venant de moi, c'est Neoz, son esprit m'échappe.

Essaye de lui parler, je n'arrive pas à le voir, son esprit n'est pour moi, qu'un rideau noir !

Tu le connais mieux que moi, parle lui, demande lui de s'apaiser, de se concentrer..


Elle laissa à ses pensées le temps d'atteindre l'esprit de Demos'.
La souris savait bien que c'était dangereux, si un esprit était mal concentré sur son esprit à elle...
soit elle recevait les pensées d'autrui en coup de poing dans son crâne,
soit les images qu'elle transmettait.. pouvaient, pouvaient faire des ravages..
Elle en avait fait l'expérience, le sujet en question était devenu fou...

Les mains de la jeune fille se crispèrent.

'Et s'ils n'étaient pas prêts ?...
Il faut qu'ils sachent !'


Ses doigts rencontrèrent le papier fin du livre, elle se calma un peu.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Ven 27 Avr à 0:54

Une main sur les yeux du felys, douce et avenante, celle de la jeune femme. Elle tentait surement de leur transmettre son savoir, comme l'avait fait le vieil homme dont elle avait parlé auparavant...Neoz ferma donc les yeux pour se plonger dans une ambiance calme...

Durant les instants qui suivirent tout devint rapide. L'elfe qui se tenait à ses côtés avait commencé à incanter des formules, dans un languages inconnu au rôdeur. Nilema semblait être dans un état de transe profond, laissant une force étrange s'echapper de sa paume pour venir prendre place dans l'esprit du felys.

Tout ceci avait pour but de déstabiliser Neoz dans son début de concentration. Lui qui essayait d'avoir les idées aussi claires que possibles, vint à repenser aux moments douloureux, passés en compagnie des différentes sorcières qu'il avait connu autrefois. Il ne voulait plus souffrir, il ne voulait plus de magie...

Puis soudain il senti une énergie qui tentait de s'infiltrer dans son mental. Une voix, celle de Nilema...mais il ne l'écouta pas. Il avait trop d'appréhension, c'était trop dur. Sans le savoir, il mettait en péril le succès de cette transmission de pensées. Des gouttes de sueur coulait le long de son front, lui qui était à l'aise en général, se trouvait dans une situation gênante.

Il aurait voulu tout arreté mais c'était trop tard et ils risquaient de perdre le contact définitivement...Lentement il essaya de se reprendre mais seul il n'y arriverait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthenia
Elfe Angélique
avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 37
Localisation : La tête dans les étoiles, la main dans celle de Neoz et le coeur en Avalon
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Ven 27 Avr à 17:08

Le contact entre les deux jeunes femmes était passé tout de suite. Demosthenia pouvait voir ce que Nilema voulait bien lui montrer et cela devait être réciproque.
Elles se comprenaient également lorsqu’elles « dialoguaient » mentalement.

Cependant Nilema fit comprendre à l’elfette que Neoz restait involontairement hermétique à ce mystérieux échange surnaturel.
Le félin n’arrivait pas à ouvrir son esprit, apparemment peu habitué et peu attiré par ce genre de choses.

Pourtant il fallait qu’il soit entièrement avec elles sinon rien ne pourrait se passer et Nilema ne pourrait rien leur montrer.
La magicienne devait faire quelque chose pour apaiser l’esprit de Neoz et le raisonner pour qu’il se laisse complètement envahir par la magie.

Elle décida tout simplement de lui prendre la main pour le calmer. Leurs yeux à tous deux étaient toujours clos par les mains de la petite souris et maintenant le félin et l’elfe étaient également en contact par les mains.
Demos’ se concentra de plus belle et parla mentalement à Neoz … rien qu’à lui …

"N’aie crainte Neoz … Je contrôle tout ce qui se passe en ce moment …
Nous sommes toujours sur l’île et Nilema veux nous montrer des choses. Nous devons savoir … et pour cela tu dois nous aider …"


Elle lui caressait lentement et délicatement la main, voulant le rassurer et le décrisper.

"Laisse toi porter … et ouvre ton esprit et ton coeur …
Ne nous montre que ce que tu veux et voie également ce que nous devons voir …
Reste concentré et regarde …

_________________
Fille de la Lune

Neoz ... A la vie, à la mort ...
Orpheline de son île
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Lun 30 Avr à 0:21

Toute cette magie. Il en avait bien peur mais soudain une voie claire et douce vint le sortir de la crainte. Les mots de la sorcière étaient clairs et rassurants. Bien sûr qu'il serait dur pour le felys de se laisser aller dès la première fois, mais comme lui avait susurer l'elfe, c'était le seul moyen qu'ils avaient d'éclaircir ce mystère.

Je vais essayer Demos'.... c'est dur mais je vais essayer...

Lentement il ouvra son esprit. Se voulant moins réticent aux signaux que voulait lui faire parvenir Nilema, il garda les yeux fermés et la main fermement serrée sur celle de Demosthenia, dans laquelle il trouvait l'appui necessaire pour continuer.

Bientôt des images d'Avalon lui traversèrent l'esprit. Mais ce n'était pas à leur époque, non ! Ces images semblaient appartenir au passé. Le passé dont leur avait parler quelques minutes auparavant la jeune femme. Cependant tout était encore rester flou, comme si ils avaient besoin d'autres choses pour accéder au plan supérieur de la connexion.

Le rôdeur confiant était maintenant totalement relaché et avait même desserer son étreinte de l'elfe, les yeux clos et prêt à voir enfin les révélations du passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilema
Petite souris
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Entre océans et éphemer.
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Lun 30 Avr à 13:32

*Nilema sentit l'esprit et le corps de Neoz, qui sous ses doigts enfin se détendait...
Elle laissa à ses lèvres le temps de soupirer, et se replongea dans ses souvenirs, dans des souvenirs donnés..
Loin, il était si loin le temps où elle souhaitait les emportés. Mais plus dur encore que de faire réapparaître sa mémoire d'un autre siècle..
Ne faire apparaître que ce qui lui chante, ne pas laissé à ses souvenirs, le droits de tous lui revenir.

C'était si dur.
Comment oublié, en passant à côté, la fontaine aux joyaux clair qui ornait son jardin ?
Comment ne pas repenser à la magie qui y dormait, là où elle se baignait ?
Elle voudrait tellement que ce temps...n’appartienne pas au passé.

Un flash une lumière, une sonnerie d'alarme dans son esprit, les images qu'elle provoquait étaient accessible aux autres..
Un "woups" fila dans l'esprit de la jeune souris... qui se repris aussi tôt.

Son petit paradis d'or vert et d'eau turquoise vola en éclat.
Elle réveilla d'autres souvenirs.

Accrochez vous... et ne laissez pas vos esprits vagabonder,
où je viendrais les cherchez et vous passerez un sal quart d'heure !


La petite souris.. laissa un sourire gagner ses lèvres, elle était chez elle,
et elle ne souhaitait pas que ses invités y voient un centre de repos.
L'esprit tendu au maximum vers le livre qu’elle avait depuis longtemps, entendu et vécu.

Des images, floues au départ, qui revinrent au galop, net cette fois si.

Un homme penché sur sa table d'écriture, il a l'air jeune et pourtant dans ses yeux brille, quand il relève la tête, beaucoup de sagesse..
Beaucoup de peine aussi. Il laisse sa plume retomber dans l'encrier, et jette un regard désespéré à la fenêtre fermée...

Un horizon verdoyant, un paradis de lumière et de clarté.
Avalon.

Et puis il y a ce point noir, ce sombre cercle brûlé au nord, les yeux de l'homme s'y attarde, un lieu de mort.
Les bruits, les odeurs, tout parviens à la petite souris, c'est son univers.. elle le connais par coeur.
Une grande cheminée, un feu crépitant, joyeux.
Elle le fait partagé à ceux qui derrière ses mains se laissent emportés.

Les jours passent, le feu s’est éteint,
les pages d'un journal intime se tournent, ce journal... une sensation de déjà vu...
Le livre posé sur la table.

Le soleil se couche... explose de ses milles couleurs orangés... seulement l'horizon sur le quel il s'éteint.. est aussi noir et désolé qu'il avait pu être verdoyant.
Le ciel lui même couvert d'un épais manteau noir.. le soleil se couche et pourtant aucune Lune ne fera son apparition.
Aucunes étoiles ne viendra éclairer le ciel noir d'encre.
Aucun loup ne viendra hurlé son amour, aucune chouette ne se fera entendre, rien que le silence, lourd.

Et puis la colère, la colère ravageuse de la nature, sa fille est morte !
Sa soeur a été trompée par ses fils !
Elle gronde, et sur la terre un élan de peur frissonne dans le dos de chaque être vivant.

Enfin le bruit, cette fois si brutale et si sauvage que le silence en semble fracturé.
Des cris stridents, de femmes.. d'hommes !
Les animaux et même les murs frémissent de la colère improbable de la Mère.
Elle s'éveille à la mort de sa fille, elle est en colère et sa rage est immense.

L'homme écrit à toute vitesse, affolé…

Je m'accroche dorénavant à ce seul moyen de communication, j'espère que les autres recevront mon message...
Il est temps pour nous de trouver un échappatoire car le réveil est proche..
Jamais nous n'aurions penser que cette bête sorte de son sommeil mais nous avons été trop présomptueux...
Il faut faire vite le temps joue contre nous..
Demain il sera sûrement trop tard...


*Une dernière image… celle de la nuit qui se finit… et du soleil, qui ne se lève pas.
Il n’y aura pas d’aube à ce jour.

Nilema retire ses mains, rompt le contact, les posent sur le bord de la table, les yeux toujours fermés.
Fatiguée par l’effort mental, simplement fatiguée par se passé trop brutal.
Elle en a tellement vu, tellement entendu… tellement vécue.
Une pose, elle devait juste faire une pose. La douleur lui vrille les tempes, elle la connaît elle aussi.
Un mauvais souvenir, et puis d’autres qui remontent, noirs, sans fin, ceux du félys qui s’y ajoute, elle n’aurait pas du entrer dans son esprit.
Une faute, d’autres… elle n’en peu plus, elle voudrait crier, impossible, ses lèvres restent fermées.

Les paroles du vieillard… qui résonnent, puissantes dans son esprit.

« N’oublis pas qui tu es ! »

Une image… un jardin, des fleurs, une fontaine aux couleur de l’azur…

Elle ouvre les yeux, brutalement, revient à la réalité.
Le feu, haut, la cheminée… ses yeux s’écarquillent.
Elle tourne brusquement la tête, une fenêtre, un horizon verdoyant… et tout là-bas au nord…
Une perle d‘argent tombe sur les dernières pages du livre, du journal intime, sur les dernières pages… restées blanches.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz
Maton FouX
Maton FouX
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 36
Localisation : De retour près de sa chérie d'amour
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La maison des Anciens   Sam 12 Mai à 18:21

Les yeux du rôdeur s'étaient clos une nouvelle fois. Les paroles de l'elfe lui avaient fait prendre confiance, et à présent il laissait son esprit aller à l'encontre des visions de Nilema.

Au début tout paraissait flou et sans contour, mais très vite les images devinrent plus détaillées et nettes. L'intérieur d'une maison, une table et une fenêtre donnant sur l'extérieur. Un paysage plutôt triste et gris s'étalait devant eux. Les nuages amplissaient le ciel et ce n'était par l'étendue d'eau qui se trouvait au loin, jamais on n'aurait imaginé qu'il s'agisse d'Avalon...

Un homme dans cette pièce, se tenant en face d'un livre..Le fameux livre que Neoz avait découvert dans le recoin de la cheminée de la maison des Anciens. L'individu tenait une plume à la main et se mit à écrire...L'époque n'était pas la même mais le felys reconnu immédiatement le texte qui figurait sur une des page...l'avertissement contre la menace...

Le rôdeur tente de lire la fin de ce texte, celui qui lui donnera surement l'explication sur cette menace qui risque que redoute tant Nilema, quand celle ci arrete toutes transmissions. Comme dans un mauvais rêve, Demosthenia et Neoz se retrouvent propulsés violemment à la réalité...

Les yeux encore mi-clos, le felys pose ses coudes sur la table en bois et passe ses mains sur son visage. Une étrange sensation le gagne alors comme s'il semblait toujours connecté à l'homme des visions. Il ne cessait de se remémorer l'atmosphère tendue qui regnait auparavant dans cette pièce, comme dans l'attente d'une fin qui n'arriverait que trop vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maison des Anciens   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison des Anciens
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avalon :: Sarwyen :: Vie publique :: Role Play :: Lieux d'Avalon-
Sauter vers: